compléter les revenus des seniors avec le nouveau plan d’épargne retraite

Comment compléter les revenus des seniors avec le nouveau plan d’épargne retraite ?

Le plan d’épargne retraite a été révisé suite à la loi macron. Les précédentes propositions de plan d’épargne étaient jugées complexes et pas très avantageuses autant pour les salariés que pour les employeurs. Si nous ne citons que l’indisponibilité des sommes versées jusqu’au départ en retraite du travailleur.

Ce nouveau plan d’épargne retraite permet aux épargnants de n’avoir à gérer qu’une seule enveloppe de contrat d’épargne pour retraité. Il remplace donc le Plan d’Epargne Retraite Populaire, le Plan d’Epargne Retraite collectif, le contrat retraite de l’article 83, le dispositif retraite de l’article 39, le contrat Madelin et aussi le contrat de retraite supplémentaire type Prefon.

La loi pacte

Lancé en Octobre 2017 et promulguée le 22 mai 2019, la loi PACTE ou Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises a été élaborée afin de lier encore plus les entreprises et les salariés. Ses deux principaux objectifs sont de développer les entreprises dans le but de fournir plus d’emploi et de mieux associer les salariés en redéfinissant la place que tient l’entreprise dans notre société.

Ce projet de loi se compose de trois volets à savoir des entreprises libérées, plus innovantes et plus justes. Pour les entreprises, cette loi motivera plus les salariés donc plus de résultats mais aussi elle donnera lieu à des avantages sociaux et fiscaux.

Le plan épargne retraite

plan d’épargne retraite pour compléter les revenus des seniors

Ce tout nouveau système de placement pour la retraite distingue trois différents produits, un individuel et les deux autres professionnels, dont : le PER individuel ou PERin, le PER collectif ou PERco et finalement le PER obligatoire ou PERo.

Il est possible pour l’entreprise de regrouper ces deux dernières catégories de plans d’épargne en un seul plan d’épargne retraite collectif, pour l’ensemble et obligatoire pour certains qui seront contraints de faire des versements. Grâce à cette nouveauté, les mises effectuées par le salarié seront conservées durant toute sa vie professionnelle et même dans le cas où le concerné change d’employeur.

 

PER d’entreprise (collectif)

Cette sorte de plan d’épargne est lancée à l’initiative de l’entreprise pour ses personnels grâce à une convention collective ou un accord d’entreprise. Les employés peuvent adhérer au PERco par défaut sauf si ces premiers ne le souhaitent pas. Pour le salarié, soit il effectue un versement volontaire soit un versement de la part de l’épargne déduite sur son salaire.

➡️ À lire aussi :   Profitez de la Semaine de l’épargne salariale 2023 : boostez votre épargne du 27 au 31 mars

Quant à l’entreprise, elle peut procéder à un versement initial et à des versements périodiques, une valeur égale pour tous ses employés. L’avantage ici c’est que même si l’employé en question n’a pas encore fait de rétribution sur son PER, ces paiements peuvent toujours être exécutés.

Le PER Collectif est parfois appelé le percol pour les salariés.

PER d’entreprise (catégoriel)

Le PER d’entreprise catégoriel ou le PER obligatoire remplace l’ancien plan d’épargne défini dans l’article 83 depuis le 1er octobre 2019. Ce régime défini au préalable une cotisation obligatoire afin de permettre au bénéficiaire d’alimenter son enveloppe retraite par capitalisation, ou rente viagère le moment venu.

Ce basculement de l’article 83 en PERE entraîne : une uniformisation des règles pour tous les produits, en matière de sortie anticipée, de déduction des versements volontaires ; une sortie en rente ou en capital ainsi que la portabilité par le transfert de droit. Jusqu’à une certaine limite, les sommes versées par l’employeur est non imposable.

PER destiné aux épargnants (individuels)

Ce système remplace les anciens, notamment le PERP, le Madelin et le Préfon. Le PER individuel est conseillé aux particuliers actifs même si ce programme est ouvert au grand public. Bien sûr, ce plan est défini par un versement, libre ou ponctuel selon votre choix, pour qu’au moment de votre retraite, la somme réunie vous soit versé en rente viagère ou en capital ou les deux.

Le PER individuel peut être alimenté via son compartiment individuel c’est-à-dire les versements volontaires, par le PER collectif par les déductions salariales notamment en congé ou jour de repos non-pris ou autres intéressements, il peut également être enrichi par les PER obligatoires où le salarié ou l’employeur est tenu de verser une somme obligatoirement.

➡️ À lire aussi :   Comment les intérêts de vos livrets d’épargne réglementés sont-ils déterminés ?

Les apports de la réforme

Cette réforme sur le plan épargne retraite permet de solutionner aux problèmes rencontrés sur les précédentes offres notamment en matière de modalité de sortie d’un plan d’épargne, la diversification excessive des offres qui amènent les seniors à être souvent confus et insatisfaits. Par cette tournure, les seniors seront libres de faire le choix entre une rente viagère ou une sortie en capital voire même ces deux solutions combinées.

Réviser le plan d’épargne retraite vers une meilleure tournure, en jouant sur la mobilité et les carrières non linéaires en alimentant l’économie. Les modifications ont été opérationnelles depuis le 1er octobre dernier.

Pourquoi est-il important d’épargner pour préparer sa retraite ?

Il est de plus en plus important de prendre en charge soi-même la préparation de sa retraite. En effet, les systèmes de retraite par répartition, qui reposent sur la solidarité entre les actifs et les retraités, montrent leurs limites face au vieillissement de la population et à l’allongement de la durée de vie. Les régimes de retraite publics risquent de ne plus suffire pour maintenir un niveau de vie décent à la retraite.

C’est pourquoi il est important de se constituer une épargne personnelle pour compléter les revenus de sa retraite. Les plans d’épargne retraite (PER) peuvent être une solution intéressante pour cela. Ils permettent de bénéficier d’avantages fiscaux lors des versements, tout en offrant une grande souplesse pour la sortie des fonds à la retraite.

Il est également important de commencer à épargner le plus tôt possible, car plus on commence tôt, plus on peut bénéficier de la capitalisation des intérêts et des rendements sur une longue période. De plus, il est important de réévaluer régulièrement son épargne et de l’ajuster en fonction de l’évolution de sa situation personnelle (changement de revenus, évolution des projets de vie…).

 

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles