Comment choisir une mutuelle santé senior  Attentions aux mauvais contrats

Comment choisir une mutuelle santé senior ? Attentions aux mauvais contrats

À partir d’un certain âge, la santé d’un individu se fragilise considérablement. Les seniors sont alors particulièrement concernés par les risques de tomber malade plus fréquemment. Ainsi, ils doivent s’attendre à payer en plus en matière de frais de soins.

Dans ce sens, il est toujours nécessaire d’adhérer à une mutuelle spéciale pour les personnes âgées. Les contrats disponibles sont très nombreux. Néanmoins, tous ne fournissent pas des conditions optimales. Voici comment choisir la meilleure couverture santé après sa retraite.

Évaluer ses principaux besoins

La première chose à faire est de réaliser une rétrospective des dépenses médicales les plus fréquentes faites au cours des dernières années. Cela permettra d’avoir de la visibilité sur les principaux problèmes de santé qui nécessitent une couverture en priorité.

Plusieurs facteurs comme la prédestination génétique, le rythme de vie ou encore l’environnement sont aussi à considérer pour anticiper les éventuelles pathologies que peut potentiellement subir le souscripteur durant ses vieux jours.

Une manière d’avoir les bonnes données entre les mains pour déterminer quelles seront les garanties indispensables et celles qui peuvent être laissées de côté.

Rechercher les garanties correspondantes

Une fois que le profil du senior est parfaitement défini, il est alors nécessaire de prospecter au niveau des assureurs et de se renseigner sur les garanties qu’ils proposent.

➡️ À lire aussi :   Comment choisir une bonne complémentaire santé senior ?

À ce moment-là, il ne faut pas hésiter à moduler son contrat en fonction des véritables besoins des souscripteurs. Les parts de remboursements doivent être plus élevées pour les éléments prioritaires comme la vue, l’audition ou la dentition.

Attention néanmoins de ne pas négliger les imprévus. Cela concerne particulièrement les différentes prises en charge liées à une éventuelle hospitalisation.

Il est préférable de sacrifier les frais liés au confort comme la télé ou l’individualisation de la chambre si possible. Autant booster les indemnités sur le transport médical ou pour l’assistance par un auxiliaire de vie.

Comparer les différentes offres

Une fois que le souscripteur dispose de plus de visibilité sur son contrat type, il est nécessaire de faire le tour des assureurs et mutuelles pour en comparer les prix. Dans ce sens, il est déconseillé de toujours se tourner vers la solution la moins chère même si le budget est assez limité.

Il faut trouver l’équilibre, un bon taux de remboursement et le tarif proposé. Par ailleurs, attention de ne pas négliger les conditions d’obtention des couvertures financières, au délai de carence ou encore aux éventuelles majorations suite à la réponse à un questionnaire médical. Des comparateurs en ligne existent pour faciliter considérablement la tâche.

➡️ À lire aussi :   Les mutuelles sont trop chères ! Voici comment choisir une mutuelle
À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles