Comment booster votre épargne grâce à ces quelques conseils 

Comment booster votre épargne grâce aux livrets et placements bancaires

Il est plus que jamais conseillé de faire des économies au vu des incertitudes qui règnent quant à la situation économique, actuelle et dans le futur, du monde. Cependant, le but ne sera pas de laisser dormir son capital sous un matelas ou dans un compte en banque classique.

Il faut miser sur des solutions d’épargne qui rapportent des intérêts. Voici alors quelques conseils pour réellement être performant dans ses placements et ainsi obtenir des bénéfices confortables.

Privilégier la diversification de patrimoine

Peu importe le niveau de capital qu’un épargnant possède, les experts recommandent souvent de ne pas s’attarder sur un seul et unique produit. En effet, cela ne ferait que favoriser le risque de tout perdre et de ne pas profiter de meilleurs rendements affichés ailleurs.

Le mieux serait alors de faire le mélange entre les solutions sans risques, mais aux performances moindres, et les marchés plus instables, mais à la rentabilité accrue.

Par exemple, les souscripteurs peuvent ouvrir un Livret A et, en même temps, investir dans des actions ou des titres boursiers. Il va ainsi falloir bien se renseigner sur toutes les possibilités pour faire de bonnes combinaisons.

Acheter des actifs régulièrement

La situation financière d’un foyer peut réellement varier d’un moment à un autre. Cependant, il ne faut pas toujours attendre d’avoir beaucoup de liquidités pour pouvoir investir. Il est conseillé d’effectuer des dépôts de manière régulière ou d’augmenter progressivement son portefeuille d’actifs suivant un rythme bien précis.

➡️ À lire aussi :   Faites prospérer votre épargne salariale avec le PEE et le Perco

Dans le cadre de produits d’épargne comme le PEA, le PEL ou encore le contrat d’assurance vie, libre au souscripteur de programmer des injections de capitaux selon les montants souhaités.

De 15 à 50 € par mois devraient être suffisants pour réaliser un placement optimal qui portera ses fruits sur le long terme. L’aide d’un conseiller en gestion de patrimoine peut être utile pour pouvoir adopter la bonne stratégie.

 

Faire attention à la fiscalité et aux frais

Selon les produits choisis, la fiscalité peut être différente, aussi bien à l’entrée qu’à la sortie. Les épargnants ont donc intérêt à étudier les conditions de chaque solution pour déterminer comment réduire son taux d’imposition. Certaines sont largement moins fiscalisées que d’autres. Des possibilités d’exonération sont également à envisager en fonction du profil des investisseurs.

Une attention particulière doit aussi être accordée aux frais. Ces derniers peuvent réellement avoir un impact négatif sur les rendements s’ils sont trop élevés. La vigilance est alors de mise et le choix des fournisseurs ou distributeurs ne doit pas se faire de manière précipitée.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles