Comment booster sa retraite avec le PER

Voici comment booster sa retraite avec le PER !

Le PER ou plan d’épargne retraite a été introduit par la loi PACTE en 2019. Fin avril 2022, environ 5 millions de PER étaient gérés par les banques et les assureurs. Le nouveau PER offre de nombreux avantages. Voici comment booster sa retraite avec le PER !

Le PER individuel, collectif et catégoriel

Le PER reste l’un des principaux produits d’épargne dédiés à la retraite en France. Pour rappel, il est scindé en 3 compartiments différents :

  • Le PERin ou PER individuel.
  • Le PERco ou PER collectif.
  • Le PERcat ou PER catégoriel.

En optant pour le PERin, vous pouvez booster vos revenus à la retraite. Il vous suffit d’y effectuer des versements (volontaires). De plus, ils sont déductibles de l’assiette de l’impôt sur le revenu (10 % des revenus d’activité de l’année écoulée pour les salariés). Il y a bien entendu des plafonds de déduction à prendre en compte. Ils sont déterminés en fonction de :

  • Vos revenus d’activité professionnelle.
  • Le Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS).

Notons que le PASS s’établit à 41 136 € depuis 2021. Contrairement aux idées reçues, il n’a pas été revalorisé en 2022.

Il suffit donc de déduire les versements effectués sur son PER pour booster sa retraite. Bien entendu, les plafonds de déduction ne se valent pas. La déduction est limitée à 10 % du des revenus d’acticités nets pour les salariés. Pour les TNS, elle est peu particulière :

  • Si votre bénéfice imposable ne dépasse pas 1 PASS de l’année N, le plafond forfaitaire s’établit à 10 % du PASS.
  • Si votre bénéfice imposable dépasse 1 PASS de l’année N, le plafond de déduction est égal à 10 % du bénéfice imposable n’excédant pas 8 PASS auxquels s’ajoutent 15 % de la fraction de ce bénéfice compris entre 1 et 8 PASS.
  • En somme, le plafond de déduction des versements PER est majoré pour les TNS.
➡️ À lire aussi :   Actualité LEP : Le taux du Livret d'épargne populaire subit une réduction confirmée

 

D’autres pistes envisageables pour booster sa retraite avec le PER

La déduction des versements volontaires effectués sur un PER reste un atout non négligeable. Notons toutefois que ce n’est qu’une option. Vous pouvez en effet renoncer à ce levier fiscal à l’entrée bien qu’elle soit activée par défaut. Vous bénéficiez ainsi d’une fiscalité plus avantageuse à la sortie :

En optant pour une sortie en rente, à l’âge de départ à la retraite (62 ans en général), vous profitez d’un abattement plus intéressant.

Bien entendu, vous pouvez choisir une sortie en capital. La totalité des sommes versées sera ainsi 100 % exonérée d’impôt. La flat tax de 30 % s’applique néanmoins aux gains générés.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles