Comment bien conserver votre bois de chauffage jusqu'à l'hiver prochain

Comment bien conserver votre bois de chauffage jusqu’à l’hiver prochain

Avec l’essor du chauffage au bois en France, garantir la bonne conservation de votre bois de chauffage jusqu’à l’hiver est essentiel. Cet article vous dévoile les meilleures pratiques pour gérer efficacement votre stock de bois, en s’assurant qu’il reste sec et prêt à l’emploi.

Découvrez comment éviter les pièges courants du stockage et assurer une combustion optimale pour des économies et une performance énergétique accrues. Suivez nos conseils pour protéger votre bois de l’humidité et améliorer votre confort tout au long de la saison froide.

Popularité et utilisation du chauffage au bois en france

En France, le chauffage au bois connaît une popularité croissante, notamment pour ses avantages économiques et écologiques. Selon un sondage ELABE de 2023 commandé par France Bois Forêt, 24 % des Français utilisent cette source d’énergie pour se chauffer.

Cette pratique est particulièrement répandue en milieu rural, où elle concerne 48 % des foyers. Le chauffage au bois séduit surtout dans les régions rurales grâce à la disponibilité locale du combustible et aux coûts réduits par rapport aux autres sources d’énergie. Cependant, son utilisation nécessite une gestion rigoureuse du stock de bois pour garantir une combustion efficace et limiter les émissions polluantes.

Défis de la gestion des stocks et séchage du bois

Les utilisateurs de chauffage au bois doivent souvent faire face à des surplus de stock, surtout lorsque les températures augmentent ou en cas de commande excessive. Pour conserver le bois d’une année sur l’autre, il est crucial de bien gérer son stockage.

➡️ À lire aussi :   Piscines hors-sols, quelles sont les règles ? Devez-vous avoir une autorisation ?

L’humidité du bois joue un rôle déterminant dans une combustion optimale et respectueuse de l’environnement. Selon l’ADEME, un taux d’humidité inférieur à 20 % est recommandé pour éviter une combustion inefficace et polluante.

Il est conseillé de laisser sécher le bois environ dix-huit mois avant utilisation et de le rentrer 48 heures avant de le brûler. Un bon séchage permet non seulement d’améliorer la performance énergétique mais aussi de réduire les émissions polluantes.

Stockage efficace et protection contre l’humidité

Pour un stockage optimal du bois de chauffage, il est essentiel de choisir des emplacements bien ventilés et ensoleillés. Les caves, garages et hangars sont à éviter car ils favorisent la stagnation de l’humidité.

Privilégiez plutôt un abri à bûches ou un cabanon en bois, idéalement adossé à un mur avec un espace pour permettre une bonne circulation de l’air. Si vous n’avez pas d’abri dédié, utilisez une bâche ou des tôles pour couvrir uniquement le dessus des bûches, créant ainsi un toit incliné pour faciliter l’écoulement de l’eau.

Disposez les bûches sur des palettes pour les isoler du sol et empilez-les perpendiculairement pour assurer une aération optimale et une stabilité accrue.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles