Maison / Jardin

Comment aérer et renouveler l’air de sa maison sans laisser rentrer le froid

Comment aérer et renouveler l'air de sa maison sans laisser rentrer le froid

Il est important de bien aérer son intérieur, surtout en hiver. L’objectif étant de préserver la qualité de l’air ambiant sans laisser rentrer le froid. Zoom sur toutes les bonnes pratiques à adopter à cet effet !

Voici comment bien aérer son intérieur en hiver et y renouveler l’air

La qualité de vie dans un logement dépend de différents paramètres comme l’aération et la température ambiante. En hiver, le froid s’installe rapidement, et peut changer la donne. Sans parler des effets néfastes de la pollution sur notre santé. D’où la nécessité de renouveler l’air vicié.

L’air intérieur circulant dans une maison contient différents éléments (visibles et invisibles à l’œil nu) :

  • Des polluants
  • Des composés volatiles
  • Des agents bactériens
  • De l’humidité
  • De la poussière
  • Des émissions de gaz issu des systèmes de chauffages à combustion

Un air pollué favorise donc l’accumulation de ces polluants. Des éléments responsables de l’apparition de moisissures ou d’acariens. Pour bien aérer son logement, il n’est pas forcément nécessaire de laisser ses fenêtres grandes ouvertes pendant des heures. Mieux vaut les ouvrir au moins une fois le matin et une fois le soir entre 5 et 10 minutes.

Il est tout à fait possible de répéter ces séquences entre 3 à 4 fois dans la journée. Grâce à cette technique d’aération intermittente, l’air intérieur sera renouvelé plus rapidement. Attention ! Au-delà de 10 minutes, la pièce risque de se refroidir.

➡️ À lire aussi :   Allumer le chauffage, c'est aujourd'hui qu'il faut le faire, voici pourquoi

Toujours dans l’objectif de bien aérer son intérieur, il est préférable d’ouvrir les fenêtres situés juste à l’opposé de sa maison. De quoi accélérer le processus de renouvellement de l’air. Durant ce laps de temps, il faudra nécessairement baisser le chauffage à 0°C. Pas besoin de l’éteindre. Les radiateurs dotés de détecteurs passent en mode veille automatiquement dès que les fenêtres se ferment.

D’autres pratiques à adopter pour aérer correctement l’air dans sa maison

Parmi les pièces à aérer en priorité figurent les salles de bains. En raison, l’humidité y est omniprésente en grande quantité. C’est l’un des facteurs favorisant les moisissures. Les chambres doivent également être aérées avant les autres pièces. Autrement, de mauvaises odeurs peuvent détériorer l’air ambiant. Idem pour les agents bactériens. L’idéal serait d’aérer le matin et le soir.

Pour garantir le renouvellement de l’air dans son intérieur, il faudra investir dans un appareil dédié à cet effet. Il s’agit en l’occurrence de la ventilation mécanique contrôlée (VMC). Simple, double flux ou hygroréglable, elle rempli bien sa mission surtout en hiver. Grâce à cet appareil innovant, l’évacuation de l’air vicié (chargé de CO2) devient optimale. D’autant qu’une VMC laisse entrer un air extérieur vivifiant et sain à l’intérieur.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.