Retraite

Chômages des plus de 50 ans, voici les conséquences désastreuses sur la retraite

Chômages des plus de 50 ans, voici les conséquences désastreuses sur la retraite

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, les salariés doivent remplir le nombre de trimestres requis via des cotisations. En revanche, si vous êtes confronté aux aléas de la vie, comme les chômages à partir de 50 ans, les conséquences sur la retraite pourraient être désastreuses. Explications.

Chômage des seniors : les impacts sur la validation des trimestres

De manière générale, les périodes indemnisées ou non indemnisées vous permettent de valider un trimestre tous les 50 jours. En revanche, pour le second cas, cette prise en compte est soumise à des conditions. Elle est limitée d’un an pour les périodes de chômage avant 2011 et de 1 an et demi soit de 6 trimestres après 2021.

L’extension de la durée d’assurance retraite jusqu’à 5 ans, quant à elle, est conditionnée à l’atteinte des 55 ans et plus à la fin de votre indemnisation. Elle est également effective si vous avez pu cotiser pendant au minimum 20 ans à un régime de retraite de base obligatoire. Aussi, vous devez vous assurer que vous ne relevez plus d’un régime obligatoire d’assurance.

Impact du chômage sur le montant de la retraite

Le chômage peut avoir une conséquence sur le montant de votre retraite.

Il est fort probable que la période durant laquelle vous avez arrêté votre activité professionnelle soit incluse dans le calcul de votre pension.

Il faudra, dans tous les cas, bien alimenter votre dossier de demande de retraite. Pour ce faire, veillez à réunir vos justificatifs de chômage. Il s’agit plus précisément de l’attestation de caisse de retraite complémentaire que vous retrouverez dans votre déclaration fiscale annuelle. Elle permet de faire valoir vos droits à la retraite. Si vous avez une version en papier, vous pouvez vous en servir. Si le document vous a été envoyé en ligne, il reste disponible dans votre espace personnel.

➡️ À lire aussi :   Retraités, êtes-vous au courant ? Les 5 augmentations qui vont révolutionner votre situation financière en 2024 !

Les conditions requises pour percevoir la retraite après un chômage

France Travail met fin au versement des allocations de chômage une fois l’âge de départ légal à la retraite atteint ou lorsque vous avez validé le nombre de trimestres requis. En revanche, si vous n’avez pas réussi à accumuler les trimestres nécessaires, mais que vous souhaitez continuer à bénéficier des prestations précitées, il faudra prouver le manque de trimestre. Cela devrait être acté au minimum 6 mois avant la date de votre départ.

De cette manière, vous pourrez percevoir un dispositif de maintien de droit jusqu’à ce que le nombre de trimestres utiles pour la retraite à taux plein soit rempli. Là encore, vous devez respecter quelques conditions comme le fait d’avoir bénéficié d’une indemnité pendant un an et être âgé de 62 ans au moins.

Il est important de souligner que peu importe votre situation, l’attribution d’une indemnisation a une limite d’âge : 67 ans.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.