Assurance / Mutuelle

Choisir la meilleure assurance-vie pour un enfant mineur : Ce que vous devez savoir !

Choisir la meilleure assurance-vie pour un enfant mineur Ce que vous devez savoir !

Les produits de placement ont la côte auprès des Français, plus particulièrement le livret A. Cependant, les options qu’elle offre sont assez limitées. Ainsi, de plus en plus de parents souscrivent à une assurance-vie pour leur enfant.

Mieux comprendre la souscription à une assurance-vie pour mineur

Il s’agit d’un placement à privilégier, car il offre une protection aux bénéficiaires en cas de souci financier après le décès des parents.

L’assurance-vie permet également aux enfants de se constituer un capital dès leur plus jeune âge. La souscription ne posera pas de problème puisqu’elle est accessible à tout le monde, indépendamment de l’âge. Il ne s’agit donc pas d’ouvrir un contrat particulier.

Ici, ce sont les parents qui s’occupent de la gestion de la clause jusqu’à ce que le bénéficiaire atteigne la majorité. Il n’y a pas de plafonnement concernant le montant du versement. Cependant, il faut faire en sorte que les apports demeurent des cadeaux qui ne sont pas soumis à l’imposition.

En effet, lorsqu’ils sont considérés comme des donations, il faudra s’acquitter d’un certain droit en fonction du montant. Il s’agit donc de prévoir des versements raisonnables.

Les bonnes raisons de choisir ce placement

Les parents ont la possibilité d’épargner pour leurs descendants dès leur naissance. Le capital constitué pourrait servir pour anticiper des besoins dans le futur. Notamment, le financement des études supérieures, achat de bien immobilier, obtention de permis de conduire, etc.

➡️ À lire aussi :   Comment obtenir le meilleur prix pour son assurance habitation ?

L’assurance-vie est une solution particulièrement flexible. En plus d’offrir la possibilité de se constituer d’un fonds sécurisé, il ouvre l’accès à d’innombrables supports comme les unités de compte, les fonds en euros, etc.

Après l’apport initial, les parents peuvent alimenter le contrat à leur propre rythme, il n’existe aucune contrainte spécifique concernant la fréquence des versements. Aussi, il faut savoir que l’épargne n’est pas bloquée. Par conséquent, les retraits peuvent être effectués à tout moment.

 

Conseils pour choisir le meilleur contrat

Souscrire à une assurance-vie pour mineur revient à faire un contrat traditionnel comme pour une personne majeure. Par contre, tous les contrats ne procurent pas forcément les mêmes avantages aux bénéficiaires.

Avant l’ouverture, il est essentiel de faire une comparaison des différentes offres du marché. Les parents qui adoptent cette solution ne doivent pas non plus oublier qu’il s’agit d’un placement à long terme qui ne sera profitable qu’après 8 ans.

Pour bien choisir le contrat, il est primordial de considérer les critères, à savoir :

  • Le montant minimal lors de la souscription.
  • Les supports accessibles.
  • Les différentes options en termes de gestion.
  • Les frais rattachés à la gestion.
  • Les services disponibles.

En général, ce sont les parents qui s’occupent de l’ouverture d’un contrat d’assurance pour leur enfant puisque ce droit n’est pas accordé à un enfant mineur et non émancipé. Une fois qu’il a atteint la majorité, celui-ci peut procéder à la souscription. À ce moment, il détient la pleine capacité juridique. De plus, il peut choisir le type de contrat qu’il souhaite ouvrir en fonction de ses besoins.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.