Chèque alimentaire qui pourra en bénéficier de ce dispositif  Êtes-vous concernés 

Chèque alimentaire : qui pourra en bénéficier de ce dispositif ? Êtes-vous concernés ?

Le contexte socio-économique actuel n’est pas facile à vivre pour de nombreux Français, après avoir atteint un niveau record, l’inflation continue de faire des victimes. Le pouvoir d’achat des citoyens est considérablement en baisse.

L’État souhaite alors faire un geste pour la population en débloquant d’urgence, une sorte d’aide alimentaire. Cette dernière prendra la forme d’un chèque dont le montant variera. Plusieurs foyers aux revenus modestes pourront ainsi prétendre à cette assistance qui tombe bien.

Quelles seront les conditions pour avoir ce chèque alimentaire ?

La campagne présidentielle est arrivée à son terme il y a bien longtemps, se soldant par la victoire d’Emmanuel Macron. Le candidat LREM avait promis aux Français les plus précaires de les aider à rendre leur quotidien moins difficile.

C’est justement pour cela que la distribution d’un chèque alimentaire a été décidée.

Il s’agit d’une assistance financière visant avant tout à atténuer les effets de l’inflation. À termes, environ 9 millions de ménages pourraient être concernés. Pour profiter de ce dispositif, il va évidemment falloir respecter certains critères d’éligibilité. C’est simple, cette aide s’adresse aux citoyens qui touchent :

  • Le RSA (revenu de solidarité active) ;
  • Le AAH (allocation adulte handicapé) ;
  • Le ASPA (aide personnalisée au logement) ;
  • Le APL (aide de solidarité aux personnes âgées).
➡️ À lire aussi :   Controverse du Glyphosate : pourquoi les agriculteurs peuvent l'utiliser mais pas les particuliers

Le premier versement de ce chèque devrait se faire de manière automatique, sans démarches à faire. Évidemment, il faudra d’abord que le gouvernement valide et fasse passer la mesure au parlement à travers la loi sur le pouvoir d’achat.

Les montants prévus et les dates butoirs à connaître

Les montants prévus et les dates butoirs à connaître

Actuellement, le flou persiste encore quant au montant de cette aide si elle devient pérenne. En effet, plusieurs débats sont encore en cours à ce sujet. Cependant, le chèque d’urgence prévu pour lancer les hostilités se chiffrera à 100 euros par foyer, majorés de 50 euros par enfant à charge.

Il est vrai que l’État parle d’une « aide alimentaire ». Néanmoins, comme l’argent tombe directement dans le compte en banque des bénéficiaires, chacun est libre d’utiliser les fonds comme bon lui semble.

Bien qu’il s’agisse d’un projet décidé déjà fin 2020, beaucoup d’incertitudes demeurent encore quant aux dates d’applications de la mesure. Les 100 euros devraient, selon les dernières informations, être disponibles à la rentrée, pour ce mois de septembre. Néanmoins, en ce qui concerne le plus gros du dispositif, une entrée en vigueur avant 2023 n’est pas encore prévue.

➡️ À lire aussi :   Explosion des arrêts de travail : vers une surveillance accrue et quasi systématique ?
À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles