Consommation & Vie quotidienne

Chauffage et thermostat connectés : découvrez la nouvelle aide de l’État à demander vite

Chauffage et thermostat connectés découvrez la nouvelle aide de l'État à demander vite

Les thermostats connectés jouent un rôle déterminant au sein d’un logement. Afin de démocratiser l’utilisation de ces solutions innovantes, le Gouvernement prévoit une aide financière dédiée. Détails.

Une nouvelle aide dédiée au chauffage et thermostat connectés

De nos jours, impossible de se passer des systèmes de chauffage surtout en hiver. C’est essentiel au confort de vie des occupants. Mais les meilleurs appareils prévus à cet effet ne sont pas toujours accessibles. En tête de liste figurent notamment les thermostats connectés. Une véritable avancée technologique en matière de pilotage à distance des radiateurs.

Les thermostats connectés coûtent généralement entre 100 et 1 000 €, selon les fonctionnalités incluses. C’est un budget assez conséquent, surtout pour les ménages modestes. La raison pour laquelle l’Etat met en avant une aide prévue à cet effet. Il s’agit en l’occurrence d’un coup de pouce favorisant la sobriété énergétique en France.

Cette nouvelle aide permet ainsi de financer l’achat de vos nouveaux radiateurs connectés, programmables et pilotables à distance. De quoi vous aider à alléger davantage votre facture de  chauffage. En vigueur depuis le 1er décembre 2023, ce coup de pouce entre dans le cadre du plan de sobriété du Gouvernement. Il vise notamment un pilotage connecté et optimisé de votre système de chauffage.

➡️ À lire aussi :   Réduire ses factures de gaz et d’électricité grâce à ces astuces simples

Différents paramètres sont retenus pour estimer le montant de cette aide financière. La superficie chauffée en fait partie intégrante. En vertu de l’arrêté consulté par l’Agence France-Presse (AFP), son montant s’établit à 260 € pour un logement de moins de 35 m². Il peut monter jusqu’à 624 € pour une maison de 130 m² et au-delà.

Notons que cette nouvelle aide de l’Etat est destinée aux logements équipés d’un chauffage individuel. Ils représentent environ 85 % des biens immobiliers français.

Envoyez votre demande avant cette date limite !

Cette nouvelle aide financière répond à des objectifs bien précis :

  • Optimiser le pilotage de votre chauffage.
  • Réduire l’impact environnemental de votre chauffage.
  • Alléger votre facture de consommation énergétique.

D’après l’alliance Ignes, « Effective à compter du 1er décembre, cette mesure va nécessairement inciter les Français à s’équiper afin de réduire d’au moins 15% leur facture de chauffage, grâce à l’automatisation des gestes de sobriété ».

Pour rappel, Ignes est l’alliance des industriels proposant des solutions électriques et numériques à grande échelle en France. Elle regroupe aujourd’hui une quarantaine d’industriels œuvrant dans les secteurs du matériel électrique et domotique en France. Parmi les solutions, on peut citer notamment les appareils de pilotage connectés dédiés au chauffage domestique.

➡️ À lire aussi :   Chèque alimentaire, il sera finalement de retour ?

Selon l’alliance Ignes, 23 % des Français ne baissent pas leur chauffage la nuit. Et, grâce à cette aide, ce pourcentage assez élevé va probablement chuter. Vous pouvez bénéficier de ce coup de pouce jusqu’au 31 décembre 2024. Il faudra juste formuler une demande en bonne et due forme.

Pour prétendre à cette aide gouvernementale, il suffit de remplir une demande de certificat d’économie d’énergie (CEE). D’autant qu’il n’y a pas de conditions de ressources retenues. Selon Ignes, son montant pourrait atteindre 80 % du coût de l’installation, dans un premier lieu.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.