Assurance / Mutuelle

Changer de contrat d’assurance-vie facilement pour optimiser vos frais

Changer de contrat d'assurance-vie facilement pour optimiser vos frais

L’assurance-vie offre une fiscalité avantageuse pour les épargnants. Si vous avez réalisé récemment votre contrat actuel, vous avez la possibilité de le changer. Cela est devenu possible grâce à la loi Pacte du 23 mai 2019. Quelles sont les différentes conditions à respecter pour effectuer le transfert ? Quelles sont les modalités de transfert existantes ? Réponses.

Zoom sur le fonctionnement du transfert de contrat d’assurance-vie

Le transfert de contrat d’assurance-vie vous permet de conserver votre ancienneté fiscale. Il peut être acté si vous trouvez que le contrat est trop rémunérateur ou si les modes de gestion ne correspondent plus à vos attentes. Il est également fort possible que vous ne disposiez pas de choix suffisants de supports.

Le principe du changement de contrat d’assurance-vie est simple. Avec la Loi Pacte, il suffit de transférer la totalité du capital de l’ancien vers un nouveau contrat au sein de votre assureur.

Changer un contrat d’assurance-vie vers un autre est tout à fait faisable.

Et ce, sans condition de nature, de réseau de souscription, d’âge ou bien de montant. Concernant le droit pour l’assureur de bénéficier de frais de dossiers lors de l’opération, la loi ne le précise pas.

Changement de contrat d’assurance-vie sans perdre l’antériorité fiscale : les astuces

Pour garder tous les avantages fiscaux dont vous avez bénéficié, vous pouvez opter pour :

  • L’amendement Fourgous : il est destiné aux détenteurs de contrat monosupport souhaitant basculer vers un multisupport. Veillez toutefois à ce que le transfert soit réalisé au sein du même assureur et sur un nouveau contrat et qu’il porte sur la totalité du contrat. Ensuite, assurez-vous d’investir un taux de 20% au minimum des capitaux transférés sur des supports en unités de compte.
  • Assurance-vie vers euro-croissance : pour cela, vous devez transformer 10% des capitaux transférés en fonds euro-croissance. Bien évidemment, le changement doit obligatoirement être effectué chez la même compagnie d’assurance.
➡️ À lire aussi :   Qu'est-ce la retraite progressive et pourquoi vous devriez y songer !

Si auparavant l’épargnant pouvait transmettre un contrat d’assurance-vie vers un PER / plan d’épargne retraite, depuis le 1er janvier 2023, cette action est désormais interdite.

 

Les différents facteurs à prendre en compte avant un changement de contrat d’assurance-vie

Il est important de souligner que le fait de changer de contrat d’assurance-vie vous aide à profiter de frais de versement plus avantageux. Cela vous donnera également accès à un large choix d’unités de compte. De quoi vous permettre de diversifier votre portefeuille et le risque en même temps. Mais pas que ! Grâce à cette action, les frais annuels de gestion diminuent.

Avant de vous lancer dans ce type d’aventure, renseignez-vous préalablement auprès de votre assureur. Celui-ci sera apte à vous faire des propositions adaptées à vos besoins.

Si vous avez signé un nouveau contrat et que vous finissez par le regretter, sachez que vous disposez d’un droit de rétraction de 30 jours.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.