Actualités des séniors

Cette simple rénovation énergétique permet de vendre sa maison plus chère

Rénovation énergétique pour vendre sa maison

Si vous êtes propriétaire, l’idée de vendre votre maison viendra effleurer votre esprit un jour. Ne vous inquiétez pas, beaucoup de gens sont déjà passé par là. Il s’agit d’ailleurs d’un projet générateur de revenus potentiellement conséquents. Voici une rénovation énergétique permettant de vendre votre maison plus chère.

La rénovation énergétique pour vendre sa maison plus chère : comment ça marche ?

Il est tout à fait possible d’augmenter la valeur de sa maison avec la rénovation énergétique. Elle vise notamment à améliorer les performances énergétiques du logement tout en agrémentant la qualité de vie. De quoi faire plaisir aux occupants. La consommation énergétique de la maison sera optimisée allégeant ainsi la facture d’électricité et de chauffage.

Bien entendu, la réussite de votre projet de rénovation énergétique dépend de différents facteurs. L’idéal serait d’isoler le logement de A à Z. Donc chaque pièce doit passer au crible : toit, murs, fenêtres, planchers, etc.

L’objectif d’une rénovation énergétique est de garantir une chaleur constante en hiver et de conserver la fraicheur en été. A cet effet, l’installation d’un nouveau système de chauffage est nécessaire, surtout si l’équipement devient obsolète. Investissez dans une pompe à chaleur pour une isolation thermique optimale. C’est l’une des solutions de chauffage les plus efficaces et rentables qui existent actuellement.

➡️ À lire aussi :   Rénovation énergétique : nouvelles règles en 2024 avec MaPrimeRénov’ à connaître

En France, il existe deux grandes familles de pompes à chaleur :

  • Les PAC aérothermiques (air/air et air/eau).
  • Les PAC géothermique.

A l’évidence, une pompe à chaleur géothermique est plus onéreuse. Elle coûte entre 14 000 à 20 000 €, contre seulement 1 600 à 3 000 € pour une PAC air/air. Si vous avez un petit budget, optez plutôt pour un radiateur électrique à inertie. Ce type de chauffage coûte environ 200 à 700 €. Le seul bémol c’est qu’il n’ouvre droit à aucune aide financière.

Y a-t-il des aides financières dédiées à la rénovation énergétiques en France ?

L’Etat propose différentes aides financières dédiées à la rénovation énergétique. Parmi elles, on peut citer par exemple le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Il vous permet de déduire de vos impôts certaines dépenses liées aux travaux d’amélioration énergétique (remplacement d’un système de chauffage, l’isolation thermique, etc.).

La prime de transition énergétique plus communément appelée « MaPrimeRénov’» fait partie des principales aides financières dédiées à la rénovation thermique. Elle concerne surtout les propriétaires, copropriétaires, occupants et bailleurs. Versée à la fin des travaux, cette aide doit faire l’objet d’une demande au préalable.

Différents travaux de rénovation sont éligibles à MaPrimeRénov’ :

  • Isolation thermique
  • Chauffage
  • Chaudières à très haute performance énergétique
  • Production d’eau chaude
  • Ventilation mécanique contrôlée double flux
  • Audit énergétique
➡️ À lire aussi :   À quelle température régler son thermostat si on s’absente du domicile durant les fêtes d’hiver ?

Notons que la PAC géothermique est 100 % éligible à la prime de transition énergétique (jusqu’à 10 000 €). Idem pour une PAC air/eau (jusqu’à 4 000 €), la chaudière biomasse (jusqu’à 10 000 €) ou encore un panneau solaire thermique SSC (jusqu’à 10 000 €). Malheureusement, les PAC air/air, chaudière gaz THPE et chaudières fioul sont exclus de la liste.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.