Cette municipalité française offre 10 000 euros pour tout achat immobilier en centre-ville

Cette municipalité française offre 10 000 euros pour tout achat immobilier en centre-ville

Certaines villes sont moins peuplées que d’autres. Pour éviter le problème de désertification et repeupler le centre-ville, une municipalité française eut l’idée d’offrir une somme d’argent importante aux acheteurs de biens immobiliers. Mais, qui est-elle ? Quelles sont les conditions requises pour profiter de ces subventions ? Focus !

La ville de Moulins : une prime allant jusqu’à 10 000 euros pour l’acheteur de logement

Située au cœur de la France ou précisément dans l’Allier, la commune Moulins se démarque non seulement par sa facilité d’accès, mais aussi par les différents musées qui y sont nichés. Malgré ces avantages, la ville a perdu près d’un quart de sa population en un demi-siècle.

Soucieux de la situation, le maire Pierre-André Périssol a instauré un fonds d’aide à l’accession à la propriété dans l’ancien il y a environ une dizaine d’années. En d’autres termes, il vous propose une belle somme d’argent si vous vous y installez. Et ce, peu importe le bien que vous choisissez : appartement, maison, immeuble du centre historique, etc. Du moment qu’il se trouve à un rayon de 2,5 km de la cathédrale.

Le dispositif se présente toutefois sous la forme d’une prime qui est affichée à 100 euros le mètre carré. Le prix d’achat du logement quant à lui, doit être situé à 30 000 euros à minima. Si vous souhaitez alors bénéficier de cet avantage, il faudra d’abord investir dans un bien immobilier avec une superficie de 30 m². Vous avez bien évidemment la possibilité d’opter pour un habitat plus grand. Dans tous les cas, la prime est plafonnée à 10 000 euros ce qui correspond à 100 m².

➡️ À lire aussi :   Solutions logement senior : trouver l'habitat adapté à votre vie

Comment profiter de cette prime ?

Cette subvention a porté ses fruits, car depuis son lancement, la mairie a versé une somme de 344 000 euros au total. Même si elle semble particulièrement alléchante, son obtention est un peu plus compliquée. Pour en bénéficier, vous devez vous conformer à certaines règles :

  • Cette offre est destinée aux primo-accédants ;
  • Il faut s’orienter vers un bien dont la construction a été achevée il y a 15 ans ;
  • Le logement doit aussi être inoccupé depuis plus d’un an ;
  • La nouvelle propriété doit faire office de résidence principale. Et ce, pendant au moins 6 mois à partir de l’obtention de la prime susmentionnée.
  • Il est indispensable de fournir des pièces justificatives lors de la demande de candidature. Pour cela, il suffit de remettre la superficie du logement et sa durée de vacance.

En cas d’irrespect de ces conditions, vous serez dans l’obligation de rembourser la somme qui vous a été attribuée préalablement, au prorata des années manquantes.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles