Consommation & Vie quotidienne

Cette astuce donnée pour éviter la hausse du prix de l’électricité par EDF

Cette astuce donnée pour éviter la hausse du prix de l'électricité par EDF

La flambée des tarifs réglementés de l’électricité s’annonce imminente. Il y aura en effet une nouvelle hausse dès le 1er février 2024. Cette mesure peut être source de frustration et d’amertume pour les clients particuliers concernés. Heureusement qu’il y a une solution pour parer cette épée de Damoclès.

Vers une forte hausse du prix de l’électricité EDF cette année ?

Depuis le 1er février 2024, les tarifs réglementés de l’électricité ont progressé d’environ 9 % à 10%. Une hausse fulgurante qui concerne notamment les clients EDF. D’après les estimations de Bercy, la facture moyenne des souscripteurs de l’option de base va progresser de 8,6% cette année.

Pour le tarif bleu, la facture moyenne se chiffre à 837 € en 2024, contre 771 € auparavant, soit 56 € supplémentaires. Il y aura aussi une hausse de plus de 9% pour les tarifs réglementés avec l’option heures creuses. Plus précisément, celle-ci se chiffre à 160 € supplémentaires en sachant que la moyenne annoncée cette année s’établit à 1 667 €.

La facture s’annonce plus salée pour les clients d’EDF ayant sélectionné l’option « Effacement des jours de pointes » (EJP) en 2022. Au total, il y a 400 000 souscripteurs concernés. Ils devront payer 150 € de plus par an pour une facture moyenne de 1 517 €. Il s’agit d’une hausse de 8,3 € par mois pour un appartement d’une pièce, contre 17,8 € pour une T4 (chauffée à l’électricité).

➡️ À lire aussi :   Chèque énergie 2024 : profitez de cet avantage méconnu que pouvez demander !

Notons que plus de 21 millions de consommateurs sont détenteurs d’un contrat au tarif réglementé d’EDF. Cette ils doivent supporter une forte augmentation du coût de l’électricité. Elle s’explique notamment par le relèvement de la TICFE (taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité).

Rappelons que la TICFE avait été minoré par le bouclier tarifaire, instauré en 2021. Cette mesure visait à limiter l’impact de l’envolée des prix de l’électricité sur les marchés à l’époque. Puisqu’elle n’est plus en vigueur, l’augmentation de cette taxe devient inéluctable en 2024. La prochaine hausse est prévue au 1er février 2025.

Voici comment éviter la hausse du tarif réglementé EDF en 2024

La hausse imminente des tarifs réglementés d’EDF permettra à l’Etat de tabler sur une hausse d’impôts de l’ordre de 6 milliards d’euros en 2024. En revanche, pour les clients concernés, cette nouvelle augmentation reste une menace. Même les consommateurs des fournisseurs alternatifs sont dans la ligne de mire. Pour échapper à cette hausse généralisée, ils doivent tous adopter une stratégie gagnante au plus vite. Elle consiste en principe à faire jouer la concurrence.

Dès maintenant, comparez votre contrat actuel avec d’autres offres proposées par la concurrence. S’il y a une différence assez notable, souscrivez-y immédiatement. Notons que certains opérateurs appliquent des rabais sur leurs tarifs en vue d’acquérir de nouveaux clients.

➡️ À lire aussi :   Attention aux pièges et arnaques des rénovations énergétiques à 1 € qui visent les séniors

Pour vous aider à faire des économies sur votre facture d’électricité cette année, le médiateur de l’énergie propose un comparateur prévu à cet effet. Servez-vous en. La meilleure stratégie consiste à comparer votre contrat deux fois par an. De quoi maximiser les économies potentielles sur votre facture d’électricité.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.