Ces séniors qui louent une chambre à des étudiants pour arrondir leur retraite

Ces séniors qui louent une chambre à des étudiants pour arrondir leur retraite

Seulement un tiers. C’est le nombre des Français à penser que leur retraite suffira à combler leurs dépenses. Pour ce qui est du reste, et spécialement ceux dans la classe moyenne, ils sont inquiets et cherchent déjà des solutions alternatives pour servir de compléments de revenus.

Certains retraités ont justement trouvé l’idée originale de louer une chambre inoccupée à des étudiants. Voici les détails !

Une demande de logements étudiants croissante

C’est la course contre la montre ! Beaucoup d’étudiants peinent encore à trouver un logement, alors qu’ils doivent faire leur rentrée en septembre. Et la tâche n’est pas facile entre les offres qui se font rares et les prix de logement de plus en plus inaccessibles, surtout dans les grandes villes.

Une situation qui n’a pas manqué d’inspirer les seniors en quête de revenus. Ils ont justement eu la bonne idée de proposer à la location une chambre vacante de leur logement. Il peut s’agir d’une chambre d’amis ou d’un bureau inoccupé, qui pourra leur permettre d’arrondir leur retraite.

Le principal avantage ? C’est qu’il s’agit pour la plupart, de location de courte durée qui dépasse rarement un mois, assurant ainsi une certaine liberté au propriétaire. Pour franchir le pas, ce dernier se dirige souvent vers une plateforme de réservation de chambre où il pourra choisir lui-même son locataire et la période de location qui lui convient.

➡️ À lire aussi :   Plus d'un français sur deux est insatisfait du montant de retraite

Les critères et avantages pour louer une chambre à un étudiant

Bien que très avantageuse, louer une partie de votre résidence principale exige quelques critères imposés par la loi :

  • La pièce louée doit avoir une surface minimale de 9 m², une hauteur de 2,20 mètres et une ouverture vers l’extérieure;
  • La chambre doit être correctement équipée et sécurisée;
  • L’étudiant doit avoir accès aux sanitaires, aux parties communes et être libres de cuisiner.

Hormis la liberté fournie par ce type de location, il faut aussi savoir qu’un étudiant dispose de solides garanties pour payer son loyer. Généralement, ce sont les parents qui se portent garants. Et d’ailleurs, leur statut d’étudiant leur permet également de toucher certaines aides financières financées par l’État (Visale, APL ou ALS, bourses, etc.). Autre atout : dès que le senior estime avoir assez d’économies, il pourra décider d’arrêter de louer la chambre.

Quel contrat pour louer une chambre à un étudiant ?

Le propriétaire a le choix entre 3 différents types de contrats :

  • La location meublée dit bail étudiant avec engagement de 9 mois renouvelable. Pour ce cas de figure, le contrat doit être au nom de l’étudiant, même si ses parents s’en portent garants.
  • Le bail mobilité d’une durée de 1 à 10 mois.
  • Le contrat de cohabitation intergénérationnelle pour les propriétaires de plus de 60 ans.
➡️ À lire aussi :   Avec un salaire de 3000 euros par mois, combien toucherez-vous à la retraite

Quel que soit le contrat choisi, ce type de location reste avantageux pour les deux parties. Si l’un trouve un logement à prix généralement réduit, l’autre reçoit un surplus de revenus durant ses vieux jours.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles