Ces modèles de voitures électriques à éviter à cause des batteries irréparables

Ces modèles de voitures électriques à éviter à cause des batteries irréparables

Une nouvelle surprenante circule actuellement sur Internet. Apparemment, certains modèles de véhicules électriques fonctionnent avec des batteries irréparables. Lesquels ?

Voici les modèles de voitures électriques à éviter en raison de leurs batteries irréparables.

Indéniablement, les voitures électriques sont plus confortables et pratiques à conduire en ville. L’absence de bruit de moteur reste un atout majeur. Pour rouler, ces véhicules sont alimentés par des batteries spéciales. Et, après quelques kilomètres parcourus, celles-ci doivent être rechargées. L’autonomie n’est pas vraiment le point fort des véhicules électriques.

La raison pour laquelle de nombreux automobilistes optent pour des voitures hybrides rechargeables (PHEV). Le problème c’est que leurs batteries ne sont pas standards. Pour certains modèles, celles-ci sont irréparables, introuvables et hors de prix. La société EV Clinic, basée en Croatie, a déjà dévoilé plusieurs modèles de voitures hybrides rechargeables. Dans tous les cas, leurs batteries s’avèrent irréparables après seulement 150 000 km. Il s’agit d’une récente publication sur le réseau social X (ancien Twitter).

Parmi les modèles cités par EV Clinic, citons par exemple :

  • Mercedes Classe C 350e PHEV W205
  • Kia Optima PHEV de 2017
  • Porsche Panamera e-hybride
  • Nissan e-Power

A titre de comparaison, la durée de vie des véhicules 100% électriques peut atteindre les 300 000 km. C’est deux fois plus que les voitures hybrides (citées précédemment).

➡️ À lire aussi :   Top 5 des meilleures marques de montres pour séniors

A priori, il s’agit de problèmes de conception. La base d’une batterie et les cellules grillent. Cela s’explique notamment par un ampérage trop élevé. C’est notamment le cas de la Mercedes-Benz. Pour la Kia, le système de refroidissement s’avère insuffisant. Dans tous les cas, le remplacement de packs relève du parcours du combattant.

Des prix trop élevés pour le remplacement des batteries des véhicules hybrides

De fait, ces voitures hybrides rechargeables possédant des batteries irréparables sont des modèles d’ancienne génération. Ces PHEV sont équipés de cellules très spécifiques. Celles-ci sont impossibles à trouver neuves de nos jours. Le cas échéant, celles-ci peuvent coûter un bras.

Prenons par exemple la Mercedes-Benz Classe C. D’après la société EV Clinic, la batterie d’une capacité de 6 kWh coûte 14 500 €. Pour un pack de remplacement de 9 kWh d’une Kia Optima PHEV, il faut compter 17 000 €. Le chiffre monte à 18 000 € pour une nouvelle batterie de Porsche Panamera e-hybrid.

Bien que ces batteries soient puissantes, celles-ci sont introuvables ou presque. A cause de leur rareté, le véhicule en question est bon pour la casse avant même ses 200 000 km.

Même des modèles de véhicules hybrides plus récents sont concernés par ces problèmes techniques. En tête de liste, il y a notamment les Nissan équipées de la motorisation e-Power. Non rechargeable, celle-ci s’appuie sur un moteur thermique faisant office de générateur pour alimenter une petite batterie. Sans elle, les roues motrices ne peuvent pas tourner.

➡️ À lire aussi :   Les tickets-restaurant pour faire vos courses, c'est bientôt terminé !

En dépit de ce système de motorisation ingénieux, celui-ci comporte des défaillances. Il s’agit de la proximité avec le moteur thermique. De fait, celui-ci chauffe beaucoup entre 15 000 et 30 000 km seulement. Le pire c’est que le remplacement de ce moteur électrique coûterait 11 000 €.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles