Ces départements français connaissent la plus forte baisse des prix des maisons

Ces départements français connaissent la plus forte baisse des prix des maisons

En France, les prix des maisons s’avèrent moins élevés à la campagne. Là-bas, ceux-ci baissent plus rapidement par rapport au reste du territoire. Justement, voici les départements concernés !

Voici des départements où les prix des maisons baissent fortement

Les grandes métropoles sont touchées de plein fouet par la crise du logement. A cela s’ajoutent des prix vertigineux qui découragent les investisseurs particuliers. Parmi les victimes, citons notamment les primo-accédants. Des citoyens (modestes ou intermédiaires) souhaitant accéder à la propriété. Pour les acteurs, l’effondrement des prix reste une situation problématique.

De fait, la baisse des prix des maisons s’attaque également aux zones rurales. Nous parlons ici des communes situées à la campagne. Là-bas, le volume de transactions se détériore progressivement. D’après une récente étude, seulement 91 000 transactions de maisons avaient été recensées l’année dernière, soit une chute de 24,2% par rapport à l’année précédente (2022).

Les experts du marché établissent un lien entre cette tendance baissière des prix et l’envolée des taux immobiliers en 2023. En moyenne, les crédits d’une durée de 20 ans ont progressé d’environ 4%. Face à cette remontée des taux des prêts, de nombreux candidats à l’achat immobilier étaient contraints d’abandonner leur projet.

Selon la même étude, le nombre de transactions immobilières a diminué sur la quasi-totalité du territoire national entre 2022 et 2023. Entamée l’année précédente, la déprise s’intensifie, surtout dans les régions suivantes :

  • Auvergne Rhône-Alpes (-30,6% de transactions)
  • Hauts-de-France (-31%)
  • Normandie (-21,1%)
➡️ À lire aussi :   Les résidences de services : Est-ce un bon investissement ?

A l’évidence, il faut disposer d’une capacité financière suffisante pour finaliser un projet d’achat immobilier. Mais la flambée des taux immobiliers représente une contrainte non négligeable. Et, les mesures restrictives du HCSF (haut conseil de stabilité financière) n’aident pas vraiment.

D’autres départements à suivre de près cette année

En 2023, de nombreux propriétaires étaient contraints d’abaisser les prix de leurs maisons. En raison, les acquéreurs immobiliers solvables étaient rares. Les prix des logements à la compagne enregistrent une baisse moyenne de 4,3% en France métropolitaine.

Dans le cadre de cette récente étude, les évolutions moyennes des prix des maisons à la compagne, département par département, ont été prises en compte entre 2022 et 2023. Dans le détail, des fortes baisses ont été observées à :

  • Marne (-24,4%)
  • Côte-d’Or (-24%)
  • Doubs (-23,7%)
  • Aisne (-17,7%)
  • Pyrénées-Orientales (-17%)
  • Somme (-16,6%)
  • Haute-Marne (-16,3%)
  • Sarthe (-15,2%)
  • Aude (-14,3%)
  • Alpes-Maritimes (-13%)
  • Haute-Corse (-12,9%)
  • Lozère (-12,2%)
  • Oise (-12,1%)
  • Eure-et-Loir (-11,7%)
  • Ardennes (-10,6%)
  • Meurthe-et-Moselle (-10,3%)

En parallèle, certains départements affichent des prix en hausse à la compagne. C’est notamment le cas en Haute-Savoie (14,4%), en Seine-et-Marne (14,1%), en Essonne (22,2%) et dans les Yvelines (42,5%).

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles