Ces aides vous permettent d'acheter un vélo électrique à moindre frais !

Ces aides vous permettent d’acheter un vélo électrique (presque) gratuitement !

L’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE) peut faire l’objet d’une subvention de l’État. Même les municipalités, les départements et les régions proposent des aides dédiées à ce type de projet.

1
Vélo électrique 26 pouces avec écran LCD et trois modes de conduite Batterie 36 V Vélo électrique pliable pour homme et femme

Vélo électrique 26 pouces avec écran LCD et trois modes de conduite Batterie 36 V Vélo électrique pliable pour homme et femme

Amazon
133.37
VOIR L'OFFRE
2
Promo -18%
Urban Glide Draisienne électrique Glide, Noir

Urban Glide Draisienne électrique Glide, Noir

Amazon
329.00 399.00
VOIR L'OFFRE
3
Promo -7%
RCB Vélo électrique pour Adultes avec Une autonomie de 90km (Impact environnemental).RK15 E-Bike de Banlieue,Pneus résistants de 26 Pouces &Fourche à Suspension Antichoc 7-Vitesses

RCB Vélo électrique pour Adultes avec Une autonomie de 90km (Impact environnemental).RK15 E-Bike de Banlieue,Pneus résistants de 26 Pouces &Fourche à

Amazon
699.99 749.99
VOIR L'OFFRE
4
Eleglide Vélos électriques T1 Step-Thru, Vélo électrique de 27,5 Pouces,Batterie 36V 12,5Ah, écran LCD,Shimano 7 Vitesses, E-Bike Urbain pour Adulte Homme Femme, VTC (Blanc)

Eleglide Vélos électriques T1 Step-Thru, Vélo électrique de 27,5 Pouces,Batterie 36V 12,5Ah, écran LCD,Shimano 7 Vitesses, E-Bike Urbain pour Adulte H

Amazon
949.99
VOIR L'OFFRE

Jusqu’à 400 € d’aide à Paris (75)

La ville de Paris peut vous accorder jusqu’à 400 € d’aide pour l’achat d’un vélo électrique. 33 % du prix d’achat d’un VAE ou d’un vélo cargo sera pris en charge. Cela ne concerne que les modèles neufs ou dispositifs de transformation du vélo conventionnel. Mais le propriétaire doit être domicilié à Paris. La présence de plomb dans la batterie du VAE n’est pas tolérable.

Jusqu’à 500 € d’aide en IDF

Les bénéficiaires du dispositif « Île-de-France Mobilités » peuvent décrocher jusqu’à 500 € d’aide à l’achat d’un VAE. On parle ici d’une réduction de 50 % du prix d’achat. Idem pour un vélo cargo sans assistance électrique. S’il s’agit d’un vélo cargo avec assistance électrique, l’aide peut monter jusqu’à 600 €. En Île-de-France, elle est limitée à 1200 € pour un vélo adapté. Bien entendu, les accessoires de sécurité entrent dans le calcul du prix d’achat du vélo (casques ou antivols).

➡️ À lire aussi :   Comment voyager sans se ruiner grâce à ces billets pas chers, suivant ces méthodes

D’autres aides régionales en vigueur en 2023

D’autres régions proposent des aides à l’achat de VAE ou de vélo pliant. C’est notamment le cas de la région des Pays de la Loire : 50 % du prix d’achat TTC, jusqu’à 200 €. L’aide est réservée aux abonnés du service de transport régional Aléop. L’Occitanie a déjà mis en place son Eco-Chèque-Mobilité.

L’Agence de l’Urbanisme et de l’Énergie de la Corse propose une subvention de 25 % du prix d’achat d’un VAE (neuf ou reconditionné) plafonné à 500 €. À l’évidence, il faut être résidant en Corse pour en bénéficier. D’autre part, les habitants de la Grand Est peuvent bénéficier d’une aide de 200 € pour l’achat d’un VAE ou d’un vélo cargo à assistance électrique. Elle est cumulable avec les aides des collectivités locales ainsi que le Bonus vélo de l’État.

Il y a aussi les aides départementales

Les aides départementales liées à l’achat de VAE sont toujours en vigueur en 2022. Pour vous en bénéficier dans les départements suivants :

  • L’Ardèche (10 % du prix jusqu’à 200 €)
  • Les Bouches-du-Rhône (jusqu’à 400 €)
  • La Côte-d’Or (250 € d’aide + 100 € supplémentaires pour les vélos assemblés ou produits dans ce département)
  • L’Hérault (200 € et 250 € + 20 € pour l’achat d’un siège enfant ou 50 € pour une carriole)
  • La Mayenne (25 % du prix TTC jusqu’à 300 €)
  • Le Puy-de-Dôme (20 % du prix au maximum jusqu’à 500 € pour un VAE neuf et 250 € pour un VAE d’occasion)
  • La Somme (25 % du prix TTC limité à 400 €.
➡️ À lire aussi :   Faites-vous rembourser une location touristique trompeuse en suivant ces conseils

L’assurance pour vélos électriques : ce que vous devez savoir

Lorsqu’il s’agit de vélos électriques, il est important de comprendre qu’il existe deux catégories distinctes. La première catégorie concerne les vélos électriques bridés à 25 km/h, également connus sous le nom de VAE (Vélo à Assistance Électrique). Ces VAE ne nécessitent pas d’assurance obligatoire, mais il est fortement conseillé de souscrire une assurance spécifique pour garantir votre protection en cas d’accident ou de vol. Cette assurance peut couvrir les frais médicaux, la responsabilité civile et les dommages matériels, offrant ainsi une tranquillité d’esprit aux utilisateurs de VAE.

En revanche, la deuxième catégorie comprend les vélos électriques qui peuvent dépasser la limite de vitesse de 25 km/h. Ces vélos plus rapides nécessitent une assurance obligatoire et doivent également être immatriculés. L’assurance pour cette catégorie de vélos électriques offre une couverture plus étendue, adaptée aux risques associés à des vitesses plus élevées. Elle peut inclure une protection en cas d’accident, de vol, de vandalisme et d’autres incidents potentiels.

Il est donc essentiel de connaître la catégorie à laquelle appartient votre vélo électrique et de prendre les mesures appropriées en matière d’assurance pour votre nouveau vélo électrique. Que vous utilisiez un VAE bridé ou un vélo électrique plus rapide, souscrire une assurance adaptée vous permettra de profiter pleinement de votre expérience de cyclisme électrique en toute tranquillité d’esprit. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des compagnies d’assurance spécialisées dans les vélos électriques pour trouver la meilleure option qui répond à vos besoins spécifiques.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles