canicule senior

Canicule – Voici pourquoi les séniors doivent être les plus vigilants !

Lors de la période de canicule de 2003 qui a fait des milliers de victimes en France, ce sont surtout les seniors qui étaient les plus touchés. Depuis, plusieurs plans de prévention ont été mis en place justement à destination de cette catégorie de population. Explications !

Parce que les seniors sont une population à risque lors d’une période de canicule

Plusieurs faits font que les seniors figurent parmi les populations les plus vulnérables en cas de survenance d’une période de forte chaleur.

La première raison est physiologique. En effet, les personnes âgées ne perçoivent pas de la même façon la chaleur. Par conséquent, il arrive souvent qu’elles n’éprouvent pas le besoin de se protéger. Encore pour la même raison, l’organisme d’un senior n’adopte pas la réponse adaptée à la montée de la température. L’envie de s’hydrater, notamment de boire de l’eau, ne se ressent pas immédiatement. Pourtant, c’est la cause principale de la déshydratation. Cependant, une personne âgée souffre généralement de certaines pathologies chroniques qui s’ajoutent à la mauvaise hydratation (pathologie rénale, entre autres). De plus, le corps d’un sénior est plus pauvre en eau que celui d’un adulte en bonne santé.

Mais la plus grande menace qui fait des seniors une population particulièrement sujette aux risques que représente la canicule, c’est l’isolement. L’absence d’un proche qui peut assurer un suivi régulier de son hydratation est un handicap majeur pour le senior en cas de canicule, ce qui l’expose particulièrement aux facteurs aggravants de la grande chaleur. La conséquence peut être décuplée si l’individu est, en plus, en situation de dépendance.

➡️ À lire aussi :   Seniors, il faut absolument s'inscrire sur le registre canicule, voici comment faire !

Les gestes essentiels à adopter pour aider un senior à faire face à la grande chaleur

Si en cas de forte chaleur, le senior se plaint de crampes, de nausées, de maux de tête ou de somnolence, c’est qu’il présente les premiers signes des effets néfastes de la forte chaleur. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à recourir aux aides disponibles dans le plan canicule. Dans tous les cas, il est indispensable de bien se préparer pendant ces périodes. Voici quelques conseils aux seniors pour lutter contre les vague de chaleur:

Tout d’abord, il convient d’éviter le plus possible de faire rentrer la chaleur à l’intérieur de la maison. Pour cela, quelques gestes suffisent tels que la fermeture des volets et des rideaux, et la mise en marche de la climatisation, entre autres. Le climatiseur est, toutefois, assez énergivore, d’autant qu’il faut le laisser allumer pendant de longues heures pour rafraîchir la maison (entre 11 et 21 heures du soir). À la place, il est plus convenable d’utiliser un rafraîchisseur d’air qui a, en plus, l’avantage d’humidifier l’air d’intérieur à part sa capacité de faire diminuer la température jusqu’à 10 °C de moins que celle ambiante. Pour se rafraîchir, il est de même possible de faire régulièrement du bain de pieds. Pour hydrater la peau, il ne faut pas oublier d’utiliser un brumisateur ou, à défaut, de mouiller régulièrement son visage et ses avant-bras. Si la température est encore insupportable, il est recommandé de prendre des bains à l’eau fraîche plusieurs fois dans la journée. Par ailleurs, une bouteille d’eau doit toujours être à portée de main.

 

➡️ À lire aussi :   Comment protéger les seniors de la chaleur estivale ?

Il est en outre fortement déconseillé aux personnes âgées de sortir pendant les heures les plus chaudes. Si la sortie est indispensable, le port de vêtements légers en coton et clairs est préconisé.

Mais le principal geste à adopter pendant une canicule est celui de boire de l’eau jusqu’à 1,5 litre pendant toute la journée. Il ne faut pas hésiter à ajouter à cette quantité recommandée les jus de fruits et autres boissons à l’exception de celles alcooliques. La déshydratation est la principale source des problèmes de santé pendant une telle période. Toutefois, il convient de préciser que même si boire est primordial pendant la canicule, il ne faut pas aller au-delà de 6 litres pour une seule journée afin d’éviter l’élimination des sels minéraux de l’organisme.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles