Retraite

Calendrier des pensions retraites 2023 en France

Calendrier des pensions retraites 2023 en France
Julien
Proposé par Julien Delarche

Le système des retraites en France est divisé en six grandes caisses. La majeure partie des Français cotise au régime général de l’Assurance retraite, la CNAV. Ce dernier est composé de 5 autres régimes :

le régime Agirc-Arrco, le régime spécifique des fonctionnaires de l’État, des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers, des travailleurs agricoles et enfin la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail pour les habitants d’Alsace-Moselle. Les pensionnés peuvent donc avoir des dates différentes selon le régime dont ils sont affiliés .

Le calendrier du versement des pensions pour 2023

Les dates de versements des pensions étant connues pour tous les régimes, à l’exception du CNRACL et de la MSA pour lesquels les dates n’ont pas encore été communiquées. Le voici ci-dessous :

  • Janvier 2023 : 9 février, 2 janvier et 30 janvier
  • Février 2023 : 9 mars, 1er février et 27 février
  • Mars 2023 : 6 avril, 1er mars et 30 mars
  • Avril 2023 : 9 mai, 3 avril et 28 avril
  • Mai 2023 : 9 juin, 2 mai et 30 mai
  • Juin 2023 : 7 juillet, 1er juin et 28 juin
  • Juillet 2023 : 9 août, 3 juillet et 29 juillet
  • Août 2023 : 8 septembre, 2 août et 30 août
  • Septembre 2023 : 10 octobre, 4 septembre et 30 septembre
  • Octobre 2023 : 8 novembre, 1er octobre et 31 octobre
  • Novembre 2023 : 7 décembre, 1er novembre et 30 novembre
  • Décembre 2023 : 11 janvier 2022, 5 décembre et 31 décembre.
➡️ À lire aussi :   Préparer sa retraite – procéder avec les différents produits d’épargne

Pour les cotisants à la Carsat, le calendrier des versements est quant à lui calqué sur celui de l’Agirc-Arrco.

Réforme des retraites en 2023

La réforme des retraites en France prévoit un recul progressif de l’âge légal de départ de 62 à 64 ans à raison d’un trimestre de plus par an et une accélération du rythme de majoration de la durée d’assurance. Elle sera applicable aux embauches à compter du 1er septembre 2023. En revanche, les agents déjà en poste conserveront leur rattachement à leur régime respectif.

Pour les salariés ayant commencé à travailler avant 18 ans, la création d’un nouveau palier permettrait de partir à 60 ans (43 ans et 172 trimestres). Il est également prévu que ceux ayant cotisé 21 ans puissent partir à 63 ans, soit un an plus tôt que le nouvel âge légal. Le 30 janvier dernier, le projet de loi a été adopté par les députés à une large majorité, malgré les oppositions et manifestations.

Revalorisation des pensions

Mis à jour le 16 février 2023, 40 000 personnes pourront espérer toucher une pension minimum à hauteur de 85% du Smic, soit un peu moins de 1 200 euros si la réforme des retraites venait à entrer en vigueur à l’été 2023. Parmi les 200 000 retraités bénéficiaires de cette mesure, ce sont ceux qui auront effectué 43 ans et 172 trimestres qui en profiteront le plus. En effet, la revalorisation de leur pension est estimée à hauteur de 85 % du Smic.

➡️ À lire aussi :   Voici comment estimer le montant de votre future pension retraite

Exemption des plus jeunes

La réforme compte cependant exempter les plus jeunes, c’est-à-dire ceux nés après le 1er janvier 1978. Ainsi, ils ne seront pas soumis aux modifications liées à l’âge légal de retraite et pourront donc partir à 62 ans. La durée de cotisation sera aussi adaptée à ce groupe d’âge. Au lieu de valider 166 trimestres, ils n’en devront que 164,5.

En conclusion, le calendrier des pensions retraites pour l’année 2023 est connu. Les bénéficiaires peuvent donc anticiper et planifier leurs démarches administratives et financières pour pouvoir en profiter.

Sources

A propos de l'auteur

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.