Boostez vos revenus grâce à l’épargne retraite (c’est facile !)

Boostez vos revenus grâce à l’épargne retraite (c’est facile !)

Peu de Français n’est pas encore convaincu, mais souscrire à un plan d’épargne retraite est pourtant un moyen pertinent de booster ses revenus. En effet, c’est une solution de premier choix permettant de vivre ses vieux jours avec un pouvoir d’achat plus important.

Il est impératif de ne pas oublier que la pension ne représente plus qu’une petite partie du salaire perçu durant la pleine activité professionnelle. Voici alors comment s’y prendre pour faire fructifier son capital.

Pour quelle solution d’épargne opter ?

Cela fait maintenant presque deux ans que l’État a pris l’initiative de faciliter l’accès aux produits d’épargne pour les futurs retraités. De ce fait, les différents dispositifs comme le PERP, la loi Madelin ou encore le PERCO ne peuvent plus être commercialisés depuis octobre 2020. La loi Pacte remplace tout cela par le fameux PER ou Plan d’Épargne Retraite.

C’est donc, actuellement, le meilleur produit pour lequel opter, mais peut être souscrit individuellement ou en entreprise. Il offre ainsi l’occasion de choisir une sortie en rente viagère ou en capital. Tout dépendra des besoins du titulaire de compte.

 

À quel âge faut-il envisager une souscription ?

Il est vrai que même au début de sa carrière, il est déjà nécessaire de penser à sa retraite. Cependant, durant les premières années dans le monde professionnel, l’achat immobilier est le principal projet sur lequel il faut se concentrer.

➡️ À lire aussi :   Livret A - Cette nouvelle hausse du taux qui fera plaisir aux épargnants

Ainsi, l’ouverture d’un PEL devrait alors se faire entre 35 et 40 ans. 30 à 25 ans seront encore suffisants pour accumuler assez de capitaux pour vivre sa retraite tranquillement.

Cependant, il est conseillé de réaliser des versements réguliers pour être sûre de faire un placement performant. Par ailleurs, un retrait anticipé est tout à fait envisageable. D’ailleurs, après la mise en place de la loi Pacte, les motifs valables ont été étendus.

Plusieurs avantages fiscaux à la clé

Souscrire à une PER est aussi une manière de profiter d’un certain nombre d’atouts d’un point de vue fiscal. Il faut savoir que les versements volontaires effectués par les épargnants peuvent être déduits de leurs revenus imposables. +

D’un autre côté, d’autres avantages sont également à prévoir à la sortie. Ceux qui optent pour un retrait sous la forme de capital, une exonération à l’IR est prévue. Seules les plus-values seront assujetties à un prélèvement unique forfaitaire de 30 %. Une sortie en rente viagère fera également l’objet d’une taxation considérablement allégée, car seulement une partie des revenus générés est imposable.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles