Consommation & Vie quotidienne

Bonus réparation : avez vous droit à cette aide financière ?

Bonus réparation avez vous droit à cette aide financière

Dans un monde où la durabilité et l’économie circulaire prennent de plus en plus d’importance, le bonus réparation est une initiative qui mérite notre attention. Depuis peu, ce dispositif a été étendu à 24 produits supplémentaires, offrant ainsi aux consommateurs davantage d’options pour prolonger la durée de vie de leurs biens.

Mais comment fonctionne exactement ce bonus réparation ? Quels sont les produits concernés par cette extension ? Cet article vous propose de découvrir les tenants et aboutissants de ce système incitatif à la réparation, afin de mieux comprendre ses implications et son potentiel pour une consommation plus responsable.

Élargissement du bonus réparation : 24 nouveaux produits éligibles

Depuis le début de l’année, le bonus réparation s’est étendu à la « casse accidentelle », permettant une déduction de 25 euros sur les frais de réparation. En outre, 24 nouveaux équipements ont été ajoutés à la liste des produits éligibles, portant le total à 73.

Cette extension concerne une grande variété d’équipements fréquemment utilisés dans les foyers, offrant ainsi plus d’options pour les consommateurs souhaitant réparer plutôt que remplacer leurs biens endommagés.

Conditions d’éligibilité et montants du bonus réparation

Pour bénéficier du bonus réparation, l’intervention doit être réalisée par un professionnel labellisé QualiRépar. L’appareil concerné ne doit pas être sous garantie. Le gouvernement a augmenté le montant de l’aide pour cinq appareils couramment utilisés et a abaissé le seuil d’activation du bonus pour les ordinateurs portables.

➡️ À lire aussi :   Rénovation énergétique : nouvelles règles en 2024 avec MaPrimeRénov’ à connaître

Depuis le 1er janvier, l’aide financière de l’État a également été revalorisée, offrant une incitation supplémentaire à la réparation plutôt qu’à l’achat d’un nouvel équipement.

Évolutions futures du bonus réparation

Dès le 1er février 2024, le bonus réparation s’adaptera aux nouvelles pratiques avec la prise en charge des réparations à distance. Une majoration de 20% sera appliquée si des pièces issues de l’économie circulaire sont utilisées.

Depuis novembre 2023, un bonus réparation a été instauré pour le textile et les chaussures, renforçant ainsi l’engagement en faveur de la durabilité et de l’économie circulaire.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.