Fiscalité

Barème d’impôt révisé en 2024 : ce que cela signifie pour votre tranche fiscale

Barème d'impôt révisé en 2024 ce que cela signifie pour votre tranche fiscale

Le projet de loi de finances (PLF) 2024 prévoit notamment de modifier le barème de l’impôt sur le revenu. C’est l’une des mesures anti-inflation prévues pour l’an prochain. Zoom !

Une revalorisation de 4,8 % des tranches du barème progressif de l’impôt prévue en 2024

En 2024, les tranches du barème progressif de l’IR feront l’objet d’une revalorisation de l’ordre de 4,8 %. Notons que l’inflation augmente chaque année en France. Pour y faire face, le gouvernement prévoit une revalorisation annuelle du barème de l’impôt. Et, cette mesure prend effet au 1er janvier de l’année civile.

Cette revalorisation du barème de l’IR est fixée en fonction de la hausse des prix à la consommation (hors tabac) observée l’année précédente. Comme chaque année, cette dernière est annoncée de manière officielle en octobre. C’est durant cette période que le nouveau projet de loi de finances est présenté en Conseil des ministres.

Cette année, la future revalorisation du barème de l’IR a été annoncée plus tôt. En effet, elle date du 12 septembre 2023 par l’initiative du ministre des Finances, Bruno Le Maire. Depuis lors, les français ont su que le barème sera révisé de 4,8 % en 2024. Il s’agit en l’occurrence d’une bonne nouvelle pour les contribuables compte tenu de l’inflation galopante.

➡️ À lire aussi :   L'APA et la taxe foncière : Est-ce que les seniors peuvent bénéficier d'une exonération ?

Dans l’éventualité où vos revenus 2023 n’excèdent pas 11 294 €, votre taux d’imposition sera nul (0 %). De 28 797 € à 82 341 €, il s’établit à 30 %, puis à 41 % de 82 341 € à 177 106 €. Au-delà de 177 106 €, vous serez imposé à hauteur de 45 %.

Une indexation du barème : quelles sont les conséquences ?

A l’évidence, cette modification du barème progressif de l’IR va changer la donne en 2024. En principe, si vos revenus imposables 2023 dépassent ceux de 2022, votre taux d’imposition pourrait être plus avantageux en 2024. Grâce à la revalorisation de 4,8 %, vous pouvez échapper à une surimposition sur la part correspondante de votre hausse de revenus.

En théorie, vous payez plus d’impôt en 2024 dans la mesure où vos revenus ont augmenté plus vite que l’inflation en 2023. En ce sens, si la hausse de vos revenus est au même niveau que celle des prix à la consommation, votre taux d’imposition en 2024 (selon vos revenus de cette année) devrait être identique à celui de 2023 (selon vos revenus de 2022).  Mais la donne peut changer surtout en cas de changement de situation familiale ou de modification de charges déductibles.

Si vos revenus imposables de 2023 sont équivalents à ceux de l’année dernière (2022), votre taux d’imposition sera moins élevé en 2024. Idem en cas d’une augmentation de revenus n’excédant pas l’inflation.

➡️ À lire aussi :   La taxe d'habitation sur les résidences secondaires contestée et vécue comme une injustice fiscale

Notons que le prélèvement à la source est toujours d’actualité en 2024. En général, vos revenus imposables sont prélevés à la source, c’est-à-dire dès leur encaissement.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.