Zoom sur les avantages de la SCPI pour les futurs retraités

Avantages de la SCPI pour les futurs retraités – Pourquoi votre banquier n’en parle pas !

Il n’est pas évident de trouver des placements adaptés aux futurs retraités. Les seniors se tournent souvent vers l’immobilier locatif. Et pourtant, ce dernier n’est pas vraiment à tous. D’autres alternatives existent comme la pierre papier ou la SCPI. Zoom sur ses avantages pour les futurs retraités !

Des rendements supérieurs à 6 %

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la pierre papier. C’est le jargon technique utilisé pour désigner le placement en SCPI. Vous l’ignorez peut-être, mais les Sociétés Civiles de Placement Immobilier existent depuis les années 1970. Aujourd’hui, il y a plusieurs centaines de SCPI. Elles s’adressent à différents profils dont les futurs retraités.

Le principal avantage de la SCPI réside dans sa rentabilité inégalée. Elle oscille généralement entre 4 % et 5 %. Les SCPI les plus performantes du marché, quant à elles, peuvent générer plus de 6 % de taux de distribution. Prenons l’exemple de Iroko Zen, une SCPI sans frais de souscription. Elle termine l’année 2021 avec un TD à 7,10 %. De plus, c’est l’un des fonds déjà labellisés ISR.

 

Il n’y a pas de contraintes de gestion

Le placement en SCPI est parfaitement adapté aux besoins des futurs retraités. Vous vous constituez un patrimoine locatif à moindre coût (à partir de 200 €). Vous percevez ensuite des revenus réguliers sous forme de dividendes trimestriels. Cerise sur le gâteau, vous êtes déchargé de toutes contraintes de gestion.

➡️ À lire aussi :   Comment acheter dans l’immobilier après 60 ans ?

En effet, c’est le gestionnaire du fonds lui-même qui s’occupe de la gestion locative et immobilière de votre patrimoine. Pour suivre l’évolution des choses, vous recevez un bulletin d’informations à chaque fin de trimestre. Vous y trouverez toutes les données essentielles relatives à votre placement : acompte sur dividendes versé, taux d’occupation financier (TOF), taux de recouvrement, taux d’endettement, capitalisation, etc.

Le gestionnaire assure la gestion de tout le portefeuille de la SCPI moyennant une commission de gestion annuelle (en %). Elle ne représente qu’un faible pourcentage du prix acquéreur (entre 10 % et 12 %).

La possibilité de choisir entre différentes méthodes d’investissement

Les dividendes versés par votre SCPI vont compléter vos revenus à la retraite. Il y a d’ailleurs différentes méthodes d’investissement en SCPI. La plus répandue c’est l’achat au comptant ou en cash. Vous devez disposer d’un apport personnel suffisant pour souscrire le nombre minimum de parts imposé par la SCPI.

En ce qui concerne l’achat à crédit, il s’avère avantageux si votre taux d’endettement est inférieur ou égale à 35 %. C’est le seuil recommandé par le HSCF (Haut Conseil de Stabilité Financière). En tout cas, grâce à l’endettement immobilier, vous bénéficiez de l’effet de levier du crédit. De quoi booster la rentabilité de votre placement.

➡️ À lire aussi :   SCPI : la baisse des prix inquiète le secteur mais le risque d'un choc systémique est écarté

D’autres méthodes d’investissement plus avantageuse fiscalement existent comme le démembrement de propriété ou encore l’assurance-vie. Rapprochez-vous d’un expert en SCPI pour savoir laquelle vous convient le mieux.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles