Actualités des séniors

Augmentation des aides pour l’achat d’un véhicule électrique, mais les plus de 50 ans n’en veulent pas !

Augmentation des aides pour l'achat d'un véhicule électrique, mais les plus de 50 ans n'en veulent pas !

La voiture électrique se démocratise davantage dans plusieurs pays européens dont la France. Plus écologique et économique, celle-ci séduit notamment les jeunes générations. Les seniors, quant à eux, ne sont pas vraiment de grands fans. Aux dernières nouvelles, les aides dédiées à cette nouvelle branche de l’économie vont être revalorisées dans une région de France.

Des aides pour l’achat d’un véhicule électrique revalorisées dans cette région en 2024

Considérée comme un véhicule propre, la voiture électrique gagne de plus en plus de popularité en Europe. Afin d’inciter les Français à investir dans cette nouvelle technologie, des aides financières dédiées sont déjà prévues.

D’autant plus qu’en Ile-de-France ces dispositifs vont faire l’objet d’une revalorisation cette année. Lancées initialement en 2018, les aides financières destinées à l’achat de véhicule électrique en IDF vont augmenter en 2024.

Il s’agit d’une hausse potentielle allant jusqu’à 50%. A l’évidence, c’est une mesure favorable qui concerne à la fois les particuliers et les professionnels. Même les critères d’attribution ont été mis à jour.

Désormais, le bilan carbone du constructeur du véhicule électrique sera retenu. Notons que ces aides financières permettent aussi de financer l’achat de véhicules roulant à l’hydrogène. Des voitures propres tout comme les modèles électriques. Pour ces derniers, le montant du coup de pouce passe de 6 000 € à 9 000 €.

➡️ À lire aussi :   Chèque carburant : ne ratez pas cette date pour bénéficier de 100 euros financés

Autrefois réservé aux personnes travaillant dans une zone à faibles émissions (ZFE), ce dispositif s’ouvre aujourd’hui aux usagers franciliens de la grande couronne. Le montant de l’aide financière pour l’achat d’un véhicule à hydrogène s’élève à 15 000 €.

Même les usagers de la route professionnels sont éligibles à ces aides financières. Plus précisément, 10 camionnettes par entreprises peuvent en bénéficier (contre 5 auparavant).

Pour les véhicules qui roulent à l’hydrogène, le montant du coup de pouce progresse à 30 000 €. Cette subvention là concerne notamment les poids lourds et les utilitaires.

Notons que le dispositif d’aide à l’achat de flotte municipale s’ouvre désormais aux communes de moins de 10 000 habitants. Bien évidemment, tous les véhicules électriques (ou hydrogènes) ne sont pas forcément éligibles à cette aide.

Elle s’applique exclusivement aux quatre roues inférieures à 3,51. Et, l’assemblage final doit être réalisé dans un pays de l’UE où moins de 110g CO2 sont émis pour produire 1kWh d’électricité.

Les seniors ne veulent pas des voitures électriques, pourquoi ?

Pour mémoire, le parlement européen a déjà prévu l’arrêt des moteurs thermiques pour 2035. Les voitures, y compris les deux roues, utilisant des énergies fossiles vont donc disparaitre définitivement de la circulation dans la zone euro.

➡️ À lire aussi :   Vers une solution pour les séniors hors emploi : le temps partiel aménagé proposé par le gouvernement

Une fin imminente initiée par la politique de transition vers l’électrique. Malgré cela, les seniors ne sont pas vraiment prêts à investir leurs économies dans les véhicules électriques.

D’après une étude récente, seulement 27% des Français se disent être prêts à franchir le pas vers l’électrique dans les 5 prochaines années. A l’évidence, le prix des véhicules propres reste élevé, voire onéreux. Les nouveaux modèles coutent en moyenne entre 30 000 € et 45 000 €.

Peut-être que la revalorisation des aides, dédiées à l’achat de véhicules électriques en Ile-de-France, va changer la donne.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.