Buzz

Attentions à ces arnaques aux fausses amendes envoyées directement chez vous

Attentions à ces arnaques aux fausses amendes envoyées directement chez vous

Attention ! Dernièrement, plusieurs cas d’arnaques aux fausses contraventions se sont produits, principalement dans les Pyrénées-Orientales. Effectivement, un grand nombre d’habitants avouent avoir reçu ces fausses amendes directement chez eux. Détails dans cet article.

Arnaques aux fausses amendes : comment s’en prend les malfaiteurs ?

Depuis quelques semaines, les arnaques aux fausses amendes se multiplient. Plusieurs habitants dans la commune de Saleilles sise aux Pyrénées-Orientales ont reçu un avis de contravention directement chez eux.

Tout porte à croire qu’il s’agit réellement d’un courrier de la part l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions ou ANTAI. Mais la gendarmerie a affirmé que c’était une arnaque.

Effectivement, bien que le document s’apparente à première vue au courrier envoyé pour des infractions routières comme l’excès de vitesse, il existe un point qui a interpellé les habitants.

Cela devrait aussi vous mettre la puce à l’oreille : le QR Code. Bien qu’un avis de contravention puisse accepter un paiement en ligne d’une amende, il requiert plusieurs informations à ne pas négliger à savoir le numéro de télépaiement composé généralement de 14 à 18 chiffres ainsi qu’une clé à deux chiffres.

Si vous obtenez un courrier aux fausses amendes, vous serez aussi invité à scanner le QR code sauf que cette fois-ci vous serez dirigé directement vers un site frauduleux qui ressemble quasiment à l’officiel.

➡️ À lire aussi :   Un présentateur emblématique du JT de TF1 révèle son salaire, vous serez choqué !

Vous devez donc faire preuve de prudence lorsque vous arrivez à cette étape. Il est recommandé de vérifier tout simplement l’URL et vous comprendrez s’il s’agit ou non d’un acte d’escroquerie.

Autre point manquant décelé

Bien que les personnes malintentionnées aient bien préparé leur acte, il existe toutefois une faille très lisible. La lettre vous propose une autre solution pour scanner le flash code : l’utilisation de la caméra de votre ordinateur.

Quand vous regardez attentivement le courrier frauduleux, pensez à vérifier toutes les informations qu’il contient. Vous y trouverez généralement vos coordonnées, votre immatriculation ainsi que votre véhicule.

Pour aller encore plus loin, les escrocs y indiquent même le nom de jeune fille du destinataire. En revanche, un élément obligatoire n’y est pas affiché : le modèle de votre véhicule.

Évaluez attentivement l’avis de contravention, car celui-ci devrait aussi contenir les détails autour de l’intervention à savoir la date et le lieu.

Cette forme d’arnaque peut être facilement détectable une fois que vous arrivez à l’étape du paiement avec le QR Code. En cas de doute, il est recommandé de vous rendre directement auprès de la gendarmerie pour signaler le problème.

Si possible, évitez de cliquer sur la fausse URL envoyée. Mais, les individus qui ont l’habitude de dépasser les vitesses autorisées pourraient ne pas être attentifs aux détails susmentionnés puisque le document envoyé s’apparente à l’avis de contravention original. Pour y remédier, il est recommandé de vérifier l’authenticité du document.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.