Chauffage au sol

Attention au chauffage au sol, les avantages sont nombreux mais les inconvénients aussi

Vous avez sans doute déjà entendu parler du chauffage au sol. Disponible en deux versions, cette solution de chauffage est très prisée en France. En raison, elle comporte pas mal d’avantages. Il y a, néanmoins, quelques bémols à prendre en compte avant d’investir dans ce genre de dispositif.

Petit rappel sur les avantages du chauffage au sol

Le chauffage au sol s’impose comme solution économique pour garder une bonne température dans son intérieur. Plus connu sous l’appellation « plancher chauffant », ce dispositif séduit beaucoup de ménages. Il se décline en deux versions bien distinctes :

  • Le plancher chauffant hydraulique.
  • Le chauffage au sol électrique.

La première version fait circuler de l’eau chaude à travers des tubes hydrauliques pour remplir sa tâche. Isolée avec des panneaux isolants, elle est généralement connectée à une chaudière ou à une pompe à chaleur (PAC).

De son côté, le chauffage au sol électrique permet une diffusion optimale de la chaleur. Pour fonctionner, ce dispositif utilise des câbles chauffants. Isolés et reliés au réseau électrique de la maison, ils agissent comme des résistances électriques.

Le chauffage au sol contribue à l’amélioration du confort et de l’efficacité énergétique de votre logement. La chaleur est répartie uniformément dans chaque pièce de la maison. Les zones froides sont supprimées. Vous pouvez marcher pieds nus dans votre logement grâce au chauffage au sol.

➡️ À lire aussi :   Linky et ballon d’eau chaude : changements à venir pour les heures creuses

Quelques inconvénients à prendre en compte

Le fameux chauffage au sol permet de réaliser près de 15 % d’économies d’énergies par rapport aux autres dispositifs de chauffage. En dépit de ses nombreux avantages, il comporte quelques inconvénients. Il y a notamment le prix d’un plancher chauffant. C’est onéreux, selon certains usagers.

Très variable, le prix d’un système de chauffage au sol est facturé par mètre carré. La version électrique coûte entre 40 € et 50 €/m2 (prix d’installation inclus). Prévoyez un budget compris entre 70 € et 100 €/m2 pour mettre la main sur un plancher chauffant hydraulique.

Le coût initial d’un chauffage au sol reste élevé. En contrepartie, vous pouvez économiser davantage sur votre facture de chauffage. Notons toutefois que l’installation d’un tel dispositif n’est pas gratuite. Des frais supplémentaires sont prélevés. Seul un professionnel certifié peut réaliser la pose d’un plancher chauffant.

Tous les projets de rénovation ne sont pas forcément compatibles avec un plancher chauffant. Le problème réside généralement dans son épaisseur. Des travaux supplémentaires sont nécessaires pour la pose d’un chauffage au sol. Dans certains cas, les portes doivent être réajustées, et les équipements fixés au sol doivent être déplacés.

Notons qu’un chauffage au sol nécessite un entretien minutieux. A l’évidence, cela entraîne des frais supplémentaires plus élevés. Tous les deux à trois ans, un chauffagiste doit intervenir pour mener à bien l’entretien du dispositif. Sans cela, votre plancher chauffant (hydraulique ou électrique) ne pourra plus fonctionner normalement.

➡️ À lire aussi :   Réclamation et chèque énergie : un système annoncé par Bercy après les critiques
À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles