Attention à ces pièges lors de la vente de votre propriété !

Attention à ces pièges lors de la vente de votre propriété !

La vente d’un bien immobilier doit se faire par étapes. Et la négligence peut vous porter préjudice. Mieux vaut jouer la carte de la vigilance. Sans plus attendre, voici des pièges à éviter dans le cadre d’une vente immobilière !

L’estimation incorrecte du prix de vente

En général, la vente d’une propriété répond à un objectif précis : réaliser des plus-values immobilières. C’est pourquoi vous devez impérativement estimer la valeur exacte (ou approximative) de votre bien avant de le vendre.

Il existe des outils en ligne prévus à cet effet. Vous pouvez vous en servir, bien entendu. Néanmoins, les résultats ne sont pas toujours fiables à 100 %.

Faites appel à un expert en estimation immobilière dans votre ville. Transmettez-lui les résultats de votre estimation en ligne. Il vérifiera ensuite la véracité des données selon les caractéristiques de votre bien. Notons toutefois que certaines agences immobilières fixent des prix de vente élevés juste pour capter votre attention. Rien ne garantit que ce prix soit validé par des acquéreurs.

Croire le premier venu (le courtier)

L’intervention d’un courtier immobilier reste indispensable pour finaliser une vente de propriété en France. Mais, cela ne signifie pas que vous devez croire le premier venu. Si c’était un courtier inexpérimenté, vous risqueriez de tomber dans son piège.

L’expérience est à privilégier. Logiquement, les conseils d’un courtier immobilier exerçant ce métier depuis plusieurs années seront plus pertinents. S’il dispose d’une équipe marketing, ce serait encore mieux.

➡️ À lire aussi :   Entre les SCPI fiscales et les SCPI de rendement, lesquelles choisir ?

Elle mettra en œuvre toutes ses compétences pour garantir la vente de votre propriété. Prenez le temps de bien fouiller les CV de différents courtiers. Les meilleurs candidats sont ceux et celles ayant bouclé plusieurs ventes immobilières sur une année. En somme, un courtier aguerri reste un atout considérable dans le cadre d’une vente de propriété.

Croire le premier venu (le courtier)

Dissimuler des problèmes techniques

Après quelques années d’occupation, votre logement ou votre appartement peut montrer des signes de vieillissement. Cela arrive souvent à des biens anciens non conformes aux dernières réglementations en vigueur (performances énergétiques, acoustiques, etc.). Vous pouvez toujours essayer de cacher les problèmes et autres vices liés à votre bien.

Les acquéreurs s’en apercevront tôt ou tard. Le pire serait qu’ils découvrent la supercherie lors de la première visite. Logiquement, une confiance brisée sera difficile à restaurer. L’acquéreur finit par croire que même le prix de vente est incorrect.

Pour éviter ce genre de situation, ne dissimuler aucun défaut. Et, s’il y a des travaux à effectuer, parlez-en à l’acheteur. Autrement, des procédures judiciaires seront inévitables, et la vente de votre propriété sera annulée.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles