Assurance vie et retraités est-ce un bon placement pour les seniors

Assurance vie et retraités : est-ce un bon placement pour les seniors ?

A l’approche du troisième âge, plusieurs questions se posent sur comment financer gracieusement sa retraite vu qu’espérer uniquement sa pension n’est pas toujours évident. En optant pour un contrat d’assurance vie, le concerné doit bien choisir entre les nombreuses clauses proposées parce que son choix définira les avantages qu’il va percevoir un peu plus tard.

A la fin du contrat, le senior recevra bien plus encore que la somme épargnée en totalité puisqu’à celle-ci s’ajoute les intérêts. Plus tôt vous vous souscrivez à ce contrat, plus vous gagnerez de capital. Tout de même il n’est jamais en retard pour souscrire à une assurance vie.

Qu’est-ce qu’une assurance vie ?

Une assurance vie est une convention entre l’assurance et un tiers dans laquelle le souscripteur s’engage à verser des primes à l’assureur à la conclusion du contrat ou bien par versement périodique. Au terme du contrat, un capital additionné d’intérêt est remis au souscripteur ou à une autre personne désignée par ce dernier. Ce placement est le plus prisé de toutes les propositions de la même catégorie car non seulement il est sécurisé mais aussi il est transparent en termes de gestion. Un moyen facile donc pour prévoir un avenir meilleur pour soi-même ou pour ses proches.

Palmarès des meilleures assurances vie

Afin de mieux choisir son assurance vie, le palmarès suivant donnera un aperçu de ce marché. Comme à l’année 2018, la meilleure demeure Suravenir Opportunités avec une note de 87.49 sur 100. Son taux de rendement est à 2.10% en 2022.

➡️ À lire aussi :   Pouvez-vous retirer l'argent de votre assurance-vie à tout moment et sans justification ?

Suivant cette filiale du Crédit Mutuel Arkéa survient Euro Allocation Long Terme ou Spirica, sa note est de 82.44 sur 100, quoique cette assurance vie ait connu une légère baisse de 0.1% sur son taux de rendement, elle a su garder sa place de deuxième depuis 2018. En troisième position, nous avons Suravenir Rendement, un autre fonds en euros de Suravenir qui est sur le marché depuis 2001. Ce dernier a connu une légère baisse et son nouveau taux est de 1.8%.

Fonctionnement de l’assurance vie

Fonctionnement de l’assurance vie

Avant de projeter dans ce placement qu’est l’assurance vie, il est primordial de connaître son fonctionnement. Tout d’abord sachez qu’elle propose non seulement des actions mais également des fonds euros garantis et de l’immobilier. Dans tous les cas, il s’agit d’approvisionner le contrat en versement libre ou en versement ponctuel selon la convention.

Pour de meilleur rendement, le versement ponctuel est vivement suggéré. A l’échéance de celui-ci, l’assuré jouira de l’ensemble des sommes versées au-cours du contrat plus les bénéfices prévus. Toutefois, les types d’assurance vie sont abondants, le choix sera fixé suivant votre profil, votre budget ainsi que vos attentes.

Fiscalité de l’assurance vie

En termes de fiscalité, l’assurance vie multisupports est plus intéressante que les autres produits d’investissements et épargnes. Le régime fiscal adopté dépend du type d’opération faite. En l’absence de rachat par exemple, aucune taxation ne sera faite jusqu’à l’année de décès ou de rachat partiel du placement.

➡️ À lire aussi :   Complémentaire santé, nos conseils pour bien choisir

En cas de décès, aucun impôt non plus sur les sommes versées au bénéficiaire mais si aucun bénéficiaire n’est défini dans le contrat, le taux d’imposition suivra le barème des droits de succession. La fiscalité en cas de sortie en rente quant à elle dépend de l’âge du rentier, le montant imposable diminue au fur et à mesure de cet âge. La taxation est différente s’il y a rachat total ou partiel.

 

Préparer sa succession via un contrat d’assurance vie

En projetant sur le long terme et étant retraité, vous vous êtes déjà sûrement posé la question à propos de votre succession. A l’élaboration du contrat d’assurance vie, un bénéficiaire vous est demandé, c’est-à-dire celui ou celle à qui votre capital sera remis au terme de votre contrat si jamais vous décédez avant le terme. En définissant ce bénéficiaire, héritier ou pas, vous définissez également la succession. Notez tout de même que dès que la personne désignée en tant que successeur ait accepté cette clause bénéficiaire, il ne vous est plus possible de le modifier sans acceptation préalable de celle-ci.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles