Arret de travail et retraite

Arrêt de travail et retraite : quels impacts sur vos cotisations et trimestres ?

La période d’arrêt de travail peut soulever de nombreuses questions concernant son impact sur les cotisations de retraite et le nombre de trimestres acquis. Il est alors nécessaire de démystifier les différents éléments qui restent encore flous pour les principaux concernés.

Impact de l’arrêt de travail sur les cotisations de retraite

Lorsqu’une personne est en arrêt de travail pour maladie, accident ou maternité, les cotisations de retraite continuent généralement à être versées. Cependant, il est important de noter que ces cotisations sont calculées sur la base du salaire journalier de référence et non du dernier salaire perçu.

De plus, la durée de l’arrêt de travail peut affecter le montant des cotisations. Par exemple, un arrêt de longue durée peut entraîner une réduction des cotisations, ce qui pourrait avoir un impact sur le montant de la pension de retraite.

Validation des trimestres pendant l’arrêt de travail

L’arrêt de travail peut également avoir un impact sur le nombre de trimestres validés pour la retraite. En règle générale, chaque période de 60 jours consécutifs d’indemnités journalières permet de valider un trimestre. Il est donc crucial de bien comprendre les modalités de validation des trimestres pendant l’arrêt de travail pour éviter toute surprise au moment du départ à la retraite. Il est recommandé de consulter régulièrement son relevé de carrière pour s’assurer que les trimestres sont correctement comptabilisés.

➡️ À lire aussi :   Revalorisation de la retraite : quel montant est prévu pour le 1er Janvier 2024 ?

Conséquences sur le montant de la pension de retraite

L’impact de l’arrêt de travail sur le montant de la pension de retraite dépend de plusieurs facteurs, notamment la durée de l’arrêt et le montant des cotisations versées pendant cette période.

Un arrêt de travail prolongé peut entraîner une baisse du montant de la pension si les cotisations versées sont inférieures à ce qu’elles auraient été en cas de travail continu. Il est donc essentiel de prendre en compte cette variable lors de la planification de la retraite.

Comment optimiser ses cotisations de retraite

Il est conseillé de consulter un conseiller en retraite pour évaluer les différentes options disponibles. Par exemple, il est possible de racheter des trimestres manquants pour compenser la période d’arrêt maladie. Cette option peut être particulièrement utile pour ceux qui envisagent un départ anticipé à la retraite.

De plus, certains régimes de retraite complémentaires offrent la possibilité de verser des cotisations volontaires pour augmenter le nombre de points acquis. En outre, il est également recommandé de vérifier régulièrement son relevé de carrière pour s’assurer que tous les trimestres d’arrêt de travail ont été correctement comptabilisés.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles