Famille et Société

Allocations familiales 2024 : découvrez le nouvel échelon d’aide pour les familles nombreuses

H1 Allocations familiales 2024 découvrez le nouvel échelon d'aide pour les familles nombreuses L’inflation impacte un grand nombre de français. Face à cette situation, le ministère a fait part de l’augmentation des allocations familiales en 2024. Une mesure qui permettra aux familles nombreuses de subvenir à leurs besoins. Découvrez dans cet article le nouvel échelon d’aide qui sera attribué à ce dernier. H2 Une revalorisation importante de 4,8% pour les allocations familiales 2024 Les allocations familiales sont destinées aux foyers composés de 2 enfants de moins de 20 ans. Les montants alloués varient selon le nombre d' enfants, de leur âge et des ressources. Le ministre de l’Économie, Bruno le Maire a confirmé la revalorisation de la caisse des allocations familiales ou la CAF à 4,8%. Une décision qui sera effective dès le 1er avril 2024. Cette mesure semble assez correcte comparée à celle de 2023 qui était à 1,6%. Pour un foyer de deux enfants dont les revenus annuels sont de moins de 75 804,98 €, le montant mensuel de l’allocation familiale sera à 148,80 € contre 141,99 € auparavant. Pour les familles qui comptent 3 enfants, en revanche, les montants de la CAF passent de 323,91 € à 339,43 €. Enfin, pour les ménages de 4 enfants, la somme sera dorénavant de 529,48 € au lieu de 505,83 € en 2023. Pour chaque enfant supplémentaire, 196,23 € seront versés. H2 Quelles sont les autres aides concernées par la revalorisation Mis à mal à cause de l’inflation, le pouvoir d’achat des Français régresse. Pour les aider à remonter la pente, d’autres prestations sociales ont aussi fait l’objet d’une revalorisation. Il s’agit principalement du Revenu de solidarité active ou du RSA. À titre de rappel, ce dispositif a pour objectif d’offrir un revenu minimum aux personnes les plus modestes ou démunies. Il s’adresse surtout aux individus de plus de 25 ans. Pour les plus jeunes de 18 à 24 ans, il faut avoir une attestation d’une longue période d’activité professionnelle si vous souhaitez en bénéficier. Dès le 1er avril 2024, le montant actuel de 607,75 € pour une personne passera désormais à 636,92 €. Bien évidemment, le chiffre évolue en fonction du nombre de personnes. Pour un parent avec un enfant ou un couple sans enfant, le montant du dispositif d’aide sera à 955,37 contre 911,62 € en 2023. D’autres prestations sociales non contributives comme l’allocation aux adultes handicapés sont aussi concernées par cette augmentation de 4,8 points. Mais il y en a d’autres également. Par exemple, l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé passera de 142,69 € à 149,53 euros par mois. Pour la prestation partagée d'éducation de l'enfant, elle sera à hauteur de 449,27 € par mois pour un arrêt total d’activité et de 290,44 € pour le travail à mi-temps.

L’inflation impacte un grand nombre de français. Face à cette situation, le ministère a fait part de l’augmentation des allocations familiales en 2024. Une mesure qui permettra aux familles nombreuses de subvenir à leurs besoins. Découvrez dans cet article le nouvel échelon d’aide qui sera attribué à ce dernier.

Une revalorisation importante de 4,8% pour les allocations familiales 2024

Les allocations familiales sont destinées aux foyers composés de 2 enfants de moins de 20 ans. Les montants alloués varient selon le nombre d’ enfants, de leur âge et des ressources.

Le ministre de l’Économie, Bruno le Maire a confirmé la revalorisation de la Caisse des Allocations Familiales (CAF ) à 4,8%. Une décision qui sera effective dès le 1er avril 2024. Cette mesure semble assez correcte comparée à celle de 2023 qui était à 1,6%.

Pour un foyer de deux enfants dont les revenus annuels sont de moins de 75 804,98 €, le montant mensuel de l’allocation familiale sera à 148,80 € contre 141,99 € auparavant. Pour les familles qui comptent 3 enfants, en revanche, les montants de la CAF passent de 323,91 € à 339,43 €.

Enfin, pour les ménages de 4 enfants, la somme sera dorénavant de 529,48 € au lieu de 505,83 € en 2023. Pour chaque enfant supplémentaire, 196,23 € seront versés.

➡️ À lire aussi :   Comment réduire les frais des Ehpad en 2024 : 4 aides essentielles

Quelles sont les autres aides concernées par la revalorisation ?

Mis à mal à cause de l’inflation, le pouvoir d’achat des Français régresse. Pour les aider à remonter la pente, d’autres prestations sociales ont aussi fait l’objet d’une revalorisation.
Il s’agit principalement du Revenu de Solidarité Active (ou RSA).

À titre de rappel, ce dispositif a pour objectif d’offrir un revenu minimum aux personnes les plus modestes ou démunies. Il s’adresse surtout aux individus de plus de 25 ans. Pour les plus jeunes de 18 à 24 ans, il faut avoir une attestation d’une longue période d’activité professionnelle si vous souhaitez en bénéficier.

Dès le 1er avril 2024, le montant actuel de 607,75 € pour une personne passera désormais à 636,92 €. Bien évidemment, le chiffre évolue en fonction du nombre de personnes. Pour un parent avec un enfant ou un couple sans enfant, le montant du dispositif d’aide sera à 955,37 contre 911,62 € en 2023.

D’autres prestations sociales non contributives comme l’allocation aux adultes handicapés (AAH) sont aussi concernées par cette augmentation de 4,8 points. Mais il y en a d’autres également. Par exemple, l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé passera de 142,69 € à 149,53 euros par mois.

Pour la prestation partagée d’éducation de l’enfant, elle sera à hauteur de 449,27 € par mois pour un arrêt total d’activité et de 290,44 € pour le travail à mi-temps.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.