Quelles sont les conditions pour bénéficier de l'ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées)

Allocation chômage : la durée de versement des allocations diminue dès ce début février 2023 !

Depuis le 1er février 2023, la durée de versement des allocations chômage a été réduite pour les demandeurs d’emploi. Une décision qui a été prise par le gouvernement pour encourager les chômeurs à retrouver rapidement un travail et à aider les entreprises à recruter plus facilement.

Cette mesure s’applique également dans le but d’améliorer l’efficacité du système d’aide pour les personnes actives n’ayant pas d’emploi. Voici les conséquences de cette réforme.

Un raccourcissement de 25 % prévu

Actuellement, le taux de chômage reste inférieur à 9 %. Une situation qui permet aux autorités compétentes de moduler la durée d’accès aux allocations chômage. Ainsi, depuis le 1er février dernier, les personnes qui demandent de l’assurance chômage verront leur période de versement réduite à 25 %.

Concrètement, un bénéficiaire qui devait toucher l’aide initialement pendant 12 mois n’obtiendra plus que 9 mois d’indemnisation. D’un autre côté, les seniors de plus de 55 ans avaient normalement droit à 36 mois d’allocations. La réforme ne leur donnera plus que 27 mois, tandis que ce sera 18 mois au lieu de 24 mois maximum pour tout sans emploi éligible de moins de 53 ans.

Attention aux abandons de poste et refus de CDI

La dernière loi du 21 décembre 2022 concernant les allocations de chômage prévoit des sanctions dans certaines situations. En effet, tout salarié ne se présentant pas au travail sans motif légitime après un certain temps, notamment au-delà de la durée de mise en demeure fixée par son employeur, risque de ne pas recevoir les aides prévues pour les chômeurs.

➡️ À lire aussi :   Nouvelles règles de l'AAH : Ce que vous devez savoir maintenant !

Le topo est le même pour les travailleurs en contrat court (CDD, Intérim, etc.) qui n’acceptent pas une offre de CDI qui leur est proposée par leur employeur au moins deux fois en un an. Ce sont, cependant, des mesures qui attendent leurs décrets d’application.

Conditions d’éligibilité aux allocations chômage

L’éligibilité aux allocations chômage dépend de plusieurs facteurs, notamment la durée de travail antérieure (6 mois sur une période de 24 mois avant la fin du dernier contrat), la situation personnelle (état de santé, régime d’assurance, etc.), la raison de la perte d’emploi et le temps de chômage.

En général, les personnes qui ont perdu leur emploi sans faute personnelle, qui sont en recherche active d’un nouveau travail et qui satisfont à des critères d’emploi et de revenus antérieurs sont admissibles aux allocations chômage. Les salariés démissionnaires peuvent aussi en profiter, à condition qu’ils se lancent dans un projet de création d’entreprises.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles