Ajout d'une terrasse et Impôts quel impact sur la fiscalité de votre bien

Ajout d’une terrasse et Impôts : quel impact sur la fiscalité de votre bien ?

Lorsqu’il s’agit d’embellir une propriété, l’ajout d’une terrasse est souvent en tête de liste pour de nombreux propriétaires. C’est une modification attrayante qui promet non seulement d’étendre l’espace de vie extérieur mais aussi d’augmenter le plaisir esthétique et fonctionnel d’une maison. Toutefois, au-delà de l’aspect pratique et du confort, l’installation d’une terrasse peut également avoir des implications fiscales significatives.

La terrasse et la taxe foncière : une augmentation inévitable ?

La construction d’une terrasse peut être considérée comme une augmentation de la surface habitable ou comme une amélioration du bien, ce qui peut entraîner une révision de la valeur cadastrale de la propriété. Cette valeur est la base de calcul de la taxe foncière. Ainsi, une terrasse susceptible d’augmenter la valeur locative cadastrale peut, par conséquent, augmenter la taxe foncière due chaque année.

Il est important de noter que toutes les terrasses ne sont pas soumises à cette augmentation. Les terrasses de plain-pied avec le logement, sans construction supplémentaire, ne modifient pas toujours la valeur cadastrale. En revanche, les terrasses surélevées ou celles nécessitant des travaux importants sont plus susceptibles d’être prises en compte dans le calcul fiscal.

Permis de construire et déclaration préalable : des démarches fiscales à ne pas négliger

L’installation d’une terrasse est souvent perçue comme une simple amélioration résidentielle, mais elle engage des procédures administratives et fiscales significatives. Pour les terrasses de plus de 20 m², un permis de construire est impératif, tandis que pour celles de 5 à 20 m², une déclaration préalable suffit. Ces démarches ne sont pas de simples formalités ; elles signalent aux autorités fiscales une potentielle augmentation de la valeur cadastrale du bien.

➡️ À lire aussi :   Abattement fiscal 2024 : hausse prévue pour les seniors et les invalides

Cette réévaluation peut entraîner une hausse de la taxe foncière, impactant ainsi le coût annuel de détention du bien immobilier. Il est donc primordial pour le propriétaire de se renseigner précisément sur les implications fiscales avant d’entreprendre les travaux.

Conséquences à long terme sur la valeur du bien

L’installation d’une terrasse est souvent perçue comme une plus-value pour un bien immobilier, offrant un espace de vie supplémentaire et améliorant l’esthétique générale de la propriété. Cette amélioration peut se traduire par une augmentation de la valeur vénale du bien, ce qui est particulièrement avantageux en cas de revente ou de location.

En effet, les espaces extérieurs privés sont de plus en plus recherchés et peuvent justifier une hausse des prix du marché. Mais il est également important de noter que les améliorations apportées à un bien immobilier peuvent influencer l’assiette de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour les propriétaires concernés.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles