Aides financières aux personnes âgées

Aides financières aux personnes âgées, vous y avez droit !

La plupart des plus de 60 ans connaissent une baisse de revenus assez importante surtout au moment de partir à la retraite. Un grand nombre de seniors se retrouvent même dans une situation de précarité dont il est difficile de s’extraire ne pouvant plus assumer un emploi correctement. Heureusement, l’Etat et autres entités indépendantes peuvent leur porter assistance à travers des aides financières en tout genre. Voici alors ce dont les personnes âgées ont droit pour pouvoir vivre dans de meilleures conditions.

Les aides pour financer le quotidien

La pension de retraite n’est pas toujours suffisante pour une multitude de retraités qui voient leurs revenus chuter considérablement après arrêt de leur activité professionnelle. Ils passent ainsi en dessous du seuil des 1000 € par mois ce qui leur permet d’accéder à diverses aides.

En premier lieu, il est essentiel de parler de l’ASPA ou allocation de solidarité aux personnes âgées. Elle vient compléter les revenus d’un senior jusqu’à atteinte du plafond de 906 € ou 1407 € (pour un couple). En outre, il est aussi possible de prétendre à l’allocation personnalisée d’autonomie ou Apa pour les personnes âgées dépendantes d’une assistance quotidienne. Il y a également la Prestation de compensation du handicap (PCH) accessible à partir de 65 ans et l’Aide-ménagère à domicile, dès 60 ans.

➡️ À lire aussi :   Peut-on vraiment éviter la perte de points sur un permis d'avant 1992 ?

Les aides pour le logement

Il existe également plusieurs moyens pour les seniors de se loger correctement, notamment à travers les différentes assistances financières dédiées à cet effet. Les plus de 65 ans peuvent, par exemple, prétendre à l’Aide sociale à l’hébergement. Les autorités départementales prévoient ainsi de prendre en charge une partie ou l’intégralité des frais de maison de retraite des seniors éligibles.

Les aides pour le logement seniors

Par ailleurs, pour les seniors qui veulent bénéficier d’un logement individuel, ils ont le choix entre l’aide personnalisée au logement (APL), l’Allocation de logement social (ALS) et l’Allocation de logement à caractère familial ou ALF, à condition bien sûr de remplir les différents critères d’éligibilité.

Sinon, pour les propriétaires, faire des travaux d’amélioration et de sa maison ou de son appartement peut aussi faire l’objet d’un appui de la part de l’Anah. L’Agence nationale de l’habitat peut rembourser de 35 à 50 % du montant de rénovations faites pour rendre un logement plus adapté à la vie d’une personne âgée.

Plusieurs avantages fiscaux

Il est aussi important de mentionner les différents allégements dont les seniors bénéficient en matière de fiscalité. Bien qu’ils ne s’agissent pas d’aides à proprement dites, des impacts considérables se feront quand même ressentir sur leur portefeuille.

Les premières exonérations interviennent sur la taxe d’habitation qui est complètement supprimée à condition de gagner moins de 27 761 € par mois.

En outre, nombreuses sont les collectivités qui exemptent les personnes âgées de certaines taxes spécifiques locales. C’est notamment le cas en ce qui concerne l’impôt foncier. Avoir entre 65 et 75 ans permet de bénéficier de la réduction automatique de 100 euros. Par ailleurs, pour la même tranche d’âge et au-delà, l’impôt sur le revenu fait aussi l’objet d’un abattement direct non négligeable. L’administration se charge de son calcul et n’a même pas besoin d’en faire la demande.

➡️ À lire aussi :   Elle découvre sa maison démolie par erreur en rentrant de vacances ! (Photos)

Des aides pour la prise en charge médicale

C’est un fait, la santé des seniors est extrêmement fragile. C’est la catégorie de la population qui a sans doute besoin d’un suivi médical plus régulier et plus poussé. Les personnes âgées aux revenus modestes ou en situation de précarité peuvent alors se faire aider dans ce sens.

La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) est la plus pertinente, car elle offre une prise en charge des frais médicaux à 100 %. Il y a également l’aide pour une complémentaire santé (ACS) qui permet de booster la cotisation d’assurance des seniors éligibles.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles