Aides de la caisse de retraite découvrez les avantages méconnus pour les séniors

Aides de la caisse de retraite : découvrez les avantages méconnus pour les séniors

Les retraités connaissent une baisse des revenus qui peut impacter directement sur leur pouvoir d’achat. Heureusement, ils peuvent compter sur la caisse retraite qui permet de profiter de différentes aides financières destinées à faciliter leur quotidien.

Les subventions qui participent à l’amélioration du quotidien des retraités

Les caisses de retraite peuvent attribuer une partie des cotisations à des actions sociales qui sont en faveur des pensionnaires. Ainsi, les bénéficiaires peuvent se rapprocher soit de leur régime de base c’est-à-dire l’Assurance retraite ou le régime complémentaire qui est l’Agirc-Arrco. Parmi les financements disponibles, il y a :

  • La subvention pour une aide à domicile : Il s’agit d’une assistance qui porte sur 30 h de prestation au maximum ou 48 h pour un couple. Elle est destinée aux séniors à partir de 65 ans ou 60 ans (pensionnaires inaptes). La valeur de cette subvention varie en fonction de la situation familiale et du lieu de résidence avec un plafond mensuel de 961,08 euros pour un individu vivant seul, contre 1492,08 euros pour un couple. Parmi les prestations concernées, il y a l’entretien du linge, le ménage ou encore la préparation des repas.
  • L’aide au portage de repas chaud à domicile : Les conditions d’âge et de revenu pour profiter de cette subvention sont les mêmes que pour l’aide précédente. Il s’agit d’une assistance destinée aux retraités qui ne peuvent pas faire les courses et qui ne peuvent pas non plus sortir de chez eux. Selon la capacité financière du bénéficiaire, il peut s’avérer possible de réclamer une petite participation pour chaque repas.
➡️ À lire aussi :   Seniors : invalidité, handicap, quels impacts sur votre retraite ?

Il existe aussi d’autres subventions profitant aux séniors, mais qui ne sont pas proposés par la Caisse de retraite, notamment :

  • Aide pour effectuer des travaux dans son logement : Il s’agit d’un coup de pouce destiné à couvrir les dépenses liées aux travaux dont l’objectif est de rendre accessibles les habitations pour les retraités qui ont perdu l’autonomie. Sont également incluses les mesures pour lutter contre la précarité des séniors ou pour prévenir les accidents à domicile. Le montant est défini selon les ressources des bénéficiaires et les coûts des travaux avec un plafond à 3500 euros.
  • Aide aux déplacements : Cette subvention couvre tous les types de transport, que ce soit pour effectuer des formalités administratives, pour faire les courses, etc. Les retraités doivent faire la demande soit à la caisse retraite soit auprès du département.

Qu’est-il des aides au logement ?

Il existe des financements qui ont été mis en place pour aider au paiement du loyer ou des frais d’hébergement, on peut notamment citer :

  • L’APL ou Aide Personnalisée au Logement est conçue pour tous les locataires et les résidents en EHPAD. Son obtention s’effectue sous plusieurs conditions liées aux revenus, au nombre d’occupants du foyer, au montant du loyer, etc.
  • L’ALS ou Allocation de Logement Social est destiné à tous les profils ne pouvant pas bénéficier ni de l’APL ni d’autres subventions.
  • L’ASH ou Aide Sociale à l’Hébergement qui est attribuée par département pour les retraités de 65 ans ou 60 ans qui sont déclarés inaptes et qui vivent en EHPAD ou chez les accueillants familiaux.
➡️ À lire aussi :   Techniques pour augmenter intelligemment votre épargne retraite en 2024

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles