Aide aux seniors - Quels sont vos droits

Aide aux seniors – Quels sont vos droits ?

Avec l’âge, l’état de santé n’est pas toujours à sa meilleure forme. Bon nombre d’entre ces personnes du troisième âge perdent leur capacité petit à petit. Il est donc nécessaire d’offrir une aide aux seniors. L’état physique, la santé des seniors et la vieillesse dispensent de certaines activités, il y a même certains gestes de la vie quotidienne qui deviennent difficile voire même impossible à faire, comme descendre les escaliers par exemple.

Mais à part cette incapacité, on distingue également les dépendances nées d’une maladie. Les plus courants sont la maladie d’Alzheimer, le Parkinson et les accidents cardiovasculaires. A cause de ces maladies, non seulement la personne retraitée perd sa capacité physique mais son autonomie mentale aussi est remise en question.

La perte d’autonomie chez les seniors

Plus l’âge avance, moins on garde notre autonomie. La dépendance survient soudainement à cause d’une maladie ou d’un accident, ou elle prend place petit à petit dans le quotidien de la personne. Il est nécessaire de reconnaître les signes de cette perte d’autonomie, surtout pour l’entourage du concerné, et d’agir à l’encontre de ce cas afin d’améliorer au maximum sa qualité de vie. D’une manière générale, les premiers signes sont souvent les troubles de l’équilibre. Les risques sont évidemment les chutes. Pour aider le senior face à cette difficulté, il faut prévoir une canne, aménager sa maison et l’aider par des ateliers d’équilibre par exemple.

Le maintien à domicile

Le meilleur endroit où on se sent bien, en sécurité et épanoui, c’est chez soi. Les personnes retraitées aussi ont cet esprit en eux et souhaite rester autant que possible chez eux, où tout leur est familier. C’est bien compréhensible puisque les années passées, les souvenirs et tout demeurent dans sa maison.

➡️ À lire aussi :   À quel moment envisager une aide auditive ?

Quand les signes commencent à apparaître, il est préférable d’avoir recours au service d’aide à domicile. Mais ces indications ne sont pas toujours évidentes, comme les oublis trop fréquents, la négligence, les troubles du comportement,… Avec le consentement du concerné et au besoin suivant l’avis du médecin, faire appel à une aide à domicile est la solution pour prévenir les accidents et veiller à la santé et le bien-être de la personne retraitée.

Bien choisir sa maison de retraite

Maison de retraiteLes offres en maison de retraite sont de plus en plus nombreuses en France. Confier sa vie ou celle de ses parents à une d’entre elle est une action délicate. Afin de bien choisir l’établissement idéal, nombreux points sont à renseigner. Notamment sur les soins prodigués, les activités quotidiennes, les droits, les frais,….

Les maisons de retraite médicalisées (Ehpad)

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes sont des infrastructures qui accueillent, généralement, des personnes de plus de 60 ans qui présentent une dépendance partielle ou totale sur le plan physique ou mental. L’avis d’un médecin est nécessaire pour intégrer une maison de retraite médicalisée.

Il est obligatoire aussi, pour la personne responsable, d’évaluer si les moyens dont disposent l’établissement sont adéquats aux besoins et à l’état du senior. A priori, les soins proposés en Ehpad sont des soins de protection, de commodité et d’hygiène. Le personnel aide les résidents dans leurs gestes quotidiens comme la toilette, le déplacement, le fait de se nourrir,… tout en les encourageant à rester aussi autonome que possible.

➡️ À lire aussi :   Le jardinage : Pourquoi est-il bon pour les seniors ?

Les hébergements pour personnes âgées autonomes

Les résidences autonomie sont une solution entre la maison de retraite et le maintien à domicile. Ces établissements procurent à la personne retraitée autonome une vie de groupe conviviale, sécurisée et confortable. D’une manière générale, on a recours à ce genre de service si le senior vit seul, si le lieu d’habitation est isolé ou inadapté au vieillissement ou au climat.

Une particularité des résidences autonomie aussi, elles sont aménagées de manière à prévenir les chutes. Les résidents peuvent apporter leurs propres meubles et peuvent même cuisiner leurs repas. D’autres services sont proposés comme la restauration, la blanchisserie, l’entretien du logement,…. Ces prestations sont facturées à part le loyer.

Les services hospitaliers

Pour les personnes en très mauvais état de santé, il y a les services hospitaliers. En effet, ces services sont rattachés à des hôpitaux ou cliniques privées comme publiques. Pour un court séjour, les services de gériatrie. Il s’agit des prises en charge médicale des retraités qui souffrent de pathologies multiples et complexes.

Pour le moyen séjour, on distingue les soins de suite et de réadaptation. Ce genre de soins est destiné à la réinsertion, la réadaptation des patients suite à une courte durée d’hospitalisation. Mais il est possible de procéder aux SSR même si le senior vient du domicile ou d’un Ehpad. Il y a aussi le long séjour pour les unités de soins de longue durée et le service hospitalisation de jour.

À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles