Adapter son logement à l’âge les essentiels pour les séniors

Adapter son logement à l’âge : les essentiels pour les séniors

La plupart des personnes âgées refusent d’intégrer les établissements spécialisés, à la place ils préfèrent continuer à vivre en toute autonomie dans leur logement.

Pourtant, le risque de chutes s’accentue au fil de l’âge, il représente une préoccupation majeure pour les séniors qui choisissent le maintien à domicile. Quels sont donc les travaux à envisager pour leur sécurité ?

Les aménagements à prévoir pour limiter les risques

En France, les chutes des personnes âgées sont devenues une problématique dans le domaine de la santé publique. En effet, c’est l’une des causes de nombreuses hospitalisations chaque année avec près de 76 000 admissions aux urgences. De plus, elles entraient la perte d’autonomie qui a des impacts non négligeables sur le quotidien des séniors. Les chutes provoquent également plus de 9 300 décès chaque année pour les plus de 65 ans.

Ceci dit, le gouvernement se fixe l’objectif de réduire considérablement les accidents. Pour ce faire, un plan a été adopté depuis 2022 et celui-ci détermine les installations et aménagements requis pour sécuriser le domicile des séniors tout en gardant leur confort.

Éclairage

Il faut veiller à ce que chaque zone du logement soit suffisamment éclairée avec une puissance adaptée, plus particulièrement dans certaines parties comme les entrées, les couloirs ou encore les escaliers. L’objectif est d’éliminer toutes les zones d’ombre qui pourraient augmenter les risques de chute. La mise en place des interrupteurs près du lit est aussi indispensable pour faciliter l’accès pendant la nuit.

➡️ À lire aussi :   Tailler ses haies : à partir de cette date il est interdit de le faire en France

Supprimer les obstacles

Il s’agit d’éliminer tous les obstacles qui pourraient favoriser les chutes des personnes âgées. C’est le cas par exemple pour les objets encombrants disposés un peu partout dans le domicile, les fils électriques, les tapis glissants, etc.

Parfois, il peut s’avérer nécessaire de déplacer certains appareils ou mobiliers pour ne pas gêner la circulation.

Sécuriser la salle de bain

Afin de limiter les glissades, il faudra penser à mettre en place un revêtement de sol et des tapis de bain antidérapants. De plus, il est nécessaire d’installer un marche-pied pour monter plus facilement dans la baignoire ou la douche. La douche de plain-pied est aussi à privilégier pour simplifier l’accès à la salle de bain. Les séniors peuvent également faire leur toilette tout en étant assis sur des sièges dédiés.

Faciliter l’accès à certains objets

Lors de l’aménagement du logement d’un sénior, il est important de faire en sorte que tous les objets de première nécessité soient à portée de main et à des hauteurs facilement accessibles. C’est le cas pour les vêtements, les ustensiles de cuisine, les produits de toilette, etc.

Déblayage de l’extérieur

Il faut apporter une attention particulière à l’extérieur du domicile comme la cour et le jardin afin d’éliminer tous les obstacles pouvant entraîner une chute. Il s’agit par exemple de vérifier que toutes les dalles sont correctement posées.

➡️ À lire aussi :   Voici le pays le plus heureux du monde élu cette année sans surprise

Mettre en place des systèmes d’urgence

Les séniors doivent également disposer d’un téléphone à portée de main afin qu’ils puissent contacter les urgences en cas de besoin.

Les autres travaux à ne pas négliger

Pour une sécurisation optimale du domicile des personnes âgées, il faut aussi envisager la mise en place des installations suivantes :

  • Monte-escaliers ;
  • Barres d’appui ;
  • Rampes et main courante.
À ne pas rater !

Ne ratez plus aucune opportunité et recevez les meilleures actualités par email.

Adresse e-mail non valide
Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles