Montant AAH

AAH en hausse : Ce que chaque senior doit savoir sur le montant à percevoir

Le monde des allocations peut souvent sembler complexe et changeant, en particulier lorsqu’il s’agit de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH). Dans le souci constant d’apporter une meilleure qualité de vie aux citoyens, des modifications ont été apportées à l’AAH. Il est alors pertinent de décrypter les détails essentiels de cette augmentation pour les seniors.

Comprendre l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH)

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est une aide financière essentielle destinée aux personnes en situation de handicap. Elle vise à assurer un revenu minimum pour celles qui rencontrent des difficultés à travailler en raison de leur condition.

Gérée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA), l’AAH est régulièrement réévaluée pour s’adapter à la situation économique du pays et au coût de la vie.

En 2023, une revalorisation notable a été opérée. Concrètement, pour une personne seule et sans autres ressources, l’AAH est passée de 956,65 euros à 971,37 euros par mois.

Les critères d’éligibilité et leur impact sur le montant perçu

Bien que l’AAH ait augmenté, le montant exact que chaque senior peut percevoir dépend de plusieurs facteurs :

  • Taux d’incapacité : Pour être éligible à l’AAH, la personne doit présenter un taux d’incapacité permanente d’au moins 80 %. Cependant, celles dont le taux d’incapacité est compris entre 50 % et 79 % peuvent aussi être éligibles si elles rencontrent des difficultés substantielles d’accès à l’emploi à cause de leur handicap.
  • Ressources : Les ressources du foyer du demandeur, incluant les revenus professionnels, les allocations, et d’autres aides, sont prises en compte. Elles ne doivent pas dépasser un certain plafond, réévalué chaque année.
  • Situation familiale : Le montant de l’AAH varie selon que le bénéficiaire vit seul, en couple, ou s’il a des personnes à charge.
➡️ À lire aussi :   RSA renforcé déployé dans près de 50 départements : ce que ça change pour votre allocation

Il est donc primordial de se renseigner précisément auprès des organismes compétents, comme la CAF ou la MSA, pour connaître le montant exact que l’on peut percevoir.

Procédure pour demander l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH)

Solliciter l’AAH requiert une démarche précise. Tout d’abord, la personne en situation de handicap doit constituer un dossier auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de son département. Ce dossier inclut le formulaire cerfa n° 15692*01 accompagné de pièces justificatives relatives à la situation médicale et financière de l’individu.

Suite à l’évaluation de la demande par la MDPH, une notification est adressée à l’intéressé indiquant son éligibilité et le taux d’incapacité reconnu, conditionnant ainsi le montant de l’allocation.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles