5 ans d’attente pour que le plan d’épargne en actions PEA soit attractif

5 ans d’attente pour que le plan d’épargne en actions PEA soit attractif

Le PEA ou plan d’épargne en action est un placement à long terme qui consiste à investir en bourse tout en bénéficiant de certains privilèges fiscaux. Quels sont tous les avantages de cette transaction et comment en profiter ?

L’ouverture et les conditions d’éligibilité du PEA

La souscription à un PEA offre la possibilité d’investir auprès des entreprises cotées de l’UE, aussi il permet de réaliser des placements collectifs comme le FCP, le SICAV ou autre tout en profitant des fiscalités très attractives. L’ouverture de ce plan requiert le respect de certaines conditions. Par conséquent, il faut principalement être âgé de 18 ans et être domicilié fiscalement en France. Par ailleurs, chaque contribuable ne peut détenir qu’un seul PEA, sauf pour les couples mariés qui peuvent avoir chacun leur PEA.

L’ouverture peut être faite auprès d’un établissement financier comme une banque, ainsi celui-ci sera composé d’un compte-titres combiné à un compte en espèces. Sinon, cette opération peut également être effectuée dans une société d’assurance, il s’agira alors d’un PEA-assurance sous forme de contrat de capitalisation en unités de compte ou UC.

 

Les conditions de retrait sur un PEA

Les fonds sur un PEA ne sont pas bloqués, il est donc possible d’effectuer un retrait même si celui-ci est âgé de moins de 5 ans. Toutefois, cette action entraîne la fermeture automatique du compte. À ce moment, les gains obtenus sont soumis à la saisie forfaitaire unique de 12,8 % ainsi qu’au prélèvement social.

➡️ À lire aussi :   Comment booster votre épargne grâce aux livrets et placements bancaires

Cependant, les avantages fiscaux sont restitués si l’opération a été faite suite à une invalidité, à la perte d’emploi ou encore à la retraite anticipée. Lorsque le retrait est effectué après 5 ans suivant la souscription, le PEA continue d’exister. Il sera possible de l’alimenter dans le futur en respectant la limite imposée.

Les avantages d’avoir un PEA

Souscrire à un plan d’épargne actions offre plusieurs privilèges, notamment la diversification des investissements. De plus, le PEA est un excellent moyen pour accroître le patrimoine financier tout en anticipant la retraite.

Le signataire peut s’occuper lui-même de la gestion. Sinon, cette tache peut aussi être confiée à un expert dédié. En effet, c’est un professionnel qualifié qui peut aider le propriétaire du placement dans les formalités administratives et surtout concernant les stratégies à adopter pour optimiser les bénéfices.

Absence d’imposition avec le PEA

Le principal avantage du PEA, c’est sa fiscalité très attractive. Il faut rappeler qu’il s’agit d’un placement sur le long terme. Cela signifie qu’au bout de 5 ans de détention, les souscripteurs peuvent profiter d’une exonération d’impôt sur le revenu. Ainsi, les retraits ne sont pas soumis à la taxation. De plus, un prélèvement de 17,2 % s’applique sur les plus-values et les dividendes. Peu importe la valeur du montant disponible sur compte et quelle que soit la fréquence des dépôts, toutes les opérations effectuées dans le futur bénéficient d’une exonération fiscale.

➡️ À lire aussi :   Vous êtes salariés ? Vous pouvez déduire ces frais professionnels de vos impôts !

Ce n’est pas tout, car le PEA offre aussi d’autres avantages non négligeables. Celui-ci permet de profiter d’un frais de courtage moyen de 0,48 %. De plus, il ouvre l’accès à un plafonnement des droits de garde, notamment 70 euros pour un contrat comprenant 10 000 euros par exemple.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien
Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.

Voir tous ses articles