Consommation & Vie quotidienne

200 000 foyers vont voir la puissance des compteurs Linky réduite les prochains jours, pourquoi ?

200 000 foyers vont voir la puissance des compteurs Linky réduite les prochains jours, pourquoi 

Pour prévenir les tensions sur le réseau électrique, l’exécutif prévoit de prendre une mesure qui touchera une bonne partie des ménages français. Pendant l’hiver, la puissance des compteurs intelligents Linky sera revue à la baisse en vue d’abaisser la demande en courant.

Quelles sont les raisons de cette expérimentation ?

Le gouvernement a sollicité Enedis dans le but d’adopter de nouvelles options permettant de sécuriser le réseau électrique. Il s’agit donc de prendre des mesures sur le moyen et long terme afin de limiter les coupures de courant temporaires. Ainsi, cette initiative de l’exécutif vise tout simplement à mettre en place des préventions qui permettront d’éviter les délestages qui se traduisent par des coupures d’électricité limitées et temporaires.

L’objectif est de ne pas arriver au black-out. Cette décision du gouvernement s’appliquera cet hiver, celle-ci servira à mesurer les économies qui peuvent être réalisées suite à la diminution des puissances des compteurs.

Qui sont concernés et quelles sont les conséquences ?

Rappelons d’abord que la plupart des foyers souscrivent à un contrat d’une puissance de 6 ou 9 kVa. Lors de l’application de cette restriction, cette dernière sera donc abaissée à 3 kVA. Cette mesure devrait toucher environ 200 000 ménages français, celle-ci s’effectue en une seule fois et durant 2 heures maximum. La réduction devra avoir lieu avant le 31 mars 2024, à des plages horaires bien définies, c’est-à-dire entre 6 h 30 et 7 h 30 et entre 17 h 30 à 20 h 30.

➡️ À lire aussi :   Ma Prime Rénov 2024 : nouveaux critères et budget accru pour la rénovation énergétique

Pour le moment, il n’y a pas encore de précisions concernant la répartition géographique des ménages. Quoi qu’il en soit, l’exécutif a laissé entendre que les foyers seront sélectionnés sur l’ensemble du territoire français.

Cela dit, Enedis s’occupe d’avertir par courrier les ménages concernés par cette mesure. Évidemment, ces derniers sont libres de refuser l’expérimentation, c’est-à-dire qu’elle n’est pas obligatoire. Dans ce cas, il sera nécessaire de se signaler à Enedis. Toutefois, lorsque les foyers ne donnent aucune réponse, cela signifie qu’ils sont d’accord pour subir l’expérimentation.

Quoi qu’il en soit, un délai de prévenance devrait être mis en place, celui-ci tiendra compte de la durée de l’envoi du courrier. Ainsi, les consommateurs auront suffisamment de temps pour peser le pour et le contre avant de prendre une décision.

Quels seront les effets de cette expérimentation ?

Cette baisse de puissance des compteurs Linky aura certainement des conséquences sur les foyers. Cela dit, il sera impossible de faire fonctionner en même temps plusieurs appareils énergivores. Évidemment, les chauffe-eaux et les chauffages gourmands ne risquent pas non plus de ne pas fonctionner durant ce test.

Ainsi, les ménages qui subissent cette expérimentation devraient se limiter aux éclairages et au réfrigérateur durant les plages horaires prédéfinies. Aussi, ils pourront se permettre de recharger les appareils peu énergivores comme les ordinateurs portables ou les téléphones.

➡️ À lire aussi :   Faites des bonnes affaires sur Internet grâce à ces bons de réductions intéressants

En contrepartie, ces ménages bénéficieront d’une indemnisation d’un montant de 10 euros dont le versement se fera dans les trois mois suivants l’expérimentation par le fournisseur d’électricité.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.