Assurance / Mutuelle

1,7 million de bénéficiaires vont profiter de la revalorisation AGIRC ARRCO, en faites-vous partie ?

1,7 million de bénéficiaires vont profiter de la revalorisation AGIRC ARRCO, en faites-vous partie 

Suite aux débats qui portaient sur la hausse des pensions et la suppression du malus, les partenaires sociaux qui s’occupent du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco s’étaient à nouveau réunis le 28 novembre dernier afin de discuter de l’augmentation de petites pensions. Alors, quels sont les profils qui profiteront de ces mesures ?

Des discussions qui ont eu des aboutissements favorables

Les assurés du régime complémentaire de l’Agirc-Arrco auront droit à une bonne nouvelle pour l’année 2024. En plus de la fin du malus depuis le 1er décembre et la hausse des retraites complémentaires à l’échelle de 4,9 % depuis le 1er novembre, cette catégorie de pensionnaire pourrait voir leur revenu augmenter en 2024.

La réforme de la retraite a justement entraîné des discussions entre les partenaires sociaux. La mesure du gouvernement d’étendre la durée de cotisation a permis au régime de la retraite complémentaire de renflouer leur caisse. Ainsi, l’État a fait pression pour la redistribution de cette trésorerie pour les assurés qui touchent des petites pensions.

À qui profitera cette revalorisation ?

Pour le moment, il n’est pas possible de donner une réponse précise à cette question. Quoi qu’il en soit, ce nouveau dispositif cible principalement les séniors qui perçoivent de petites retraites, soit un montant en dessous de 85 % de la valeur du Smic, c’est-à-dire environ 1200 euros pour l’année 2023. Cette mesure devrait également profiter aux salariés qui étaient passés par une longue période de chômage pendant laquelle ils n’avaient pas perçu d’indemnisation.

➡️ À lire aussi :   Faites prospérer votre épargne salariale avec le PEE et le Perco

Dans un premier temps, les partenaires sociaux devront définir le nombre de retraités qui répondent à ces conditions. Ensuite, ils devront déterminer le mécanisme à adopter ainsi que le niveau de la revalorisation. Certes, ce régime bénéficie d’une trésorerie bien soutenue, mais il n’est pas question de dépenser toutes ces ressources. Ainsi, il s’agit de prendre des mesures bien pensées pour ne pas se retrouver à nouveau dans une situation déficitaire.

Alors, comment s’effectuera cette revalorisation ?

Il est fort probable que l’augmentation passe par la remise de points gratuits qui serviront à gonfler le montant de la retraite complémentaire. Rappelons que cette mesure existe déjà, par contre les partenaires sociaux devront définir les conditions liées à l’attribution de ces « bonus ». Ce sont des mécanismes de solidarité permettant d’offrir des points aux séniors pour certaines périodes durant lesquels ils n’avaient pas travaillé pour différentes raisons, notamment :

  • Congé de maternité
  • Accident de travail
  • Arrêt maladie, etc.

Sinon, cette mesure pourrait également passer par la participation au financement du relèvement du minimum contributif. Cette somme peut alors atteindre 100 euros, une revalorisation importante qui pourrait affecter jusqu’à 1,7 million de retraités dans le régime complémentaire.

Ceci dit, cette revalorisation marque une avancée conséquente pour les séniors qui perçoivent les petites retraites. En effet, tous les acteurs concernés à savoir les partenaires sociaux, l’Agirc-Arrco ou encore le gouvernement adoptent des mesures visant à apporter un soutien financier adapté pour que cette catégorie de pensionnaire puisse bénéficier d’une meilleure qualité de vie.

L'Echo des Séniors est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Julien

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite.
Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.