Vague de chaleur : les solutions pour lutter contre la chaleur

À chaque période estivale, le thermomètre affiche une température de plus en plus élevée par rapport à la moyenne. La survenance des périodes de canicule est en train de s’inscrire dans l’habitude des gens. Cependant, certaines personnes éprouvent du mal à supporter une vague de chaleur éventuelle. Ce sont les seniors. Quelques gestes essentiels sont à considérer pour éviter que les effets néfastes de la canicule n’affectent gravement leur santé.

Les bons gestes à tenir face à une vague de chaleur

Bien entendu, la première chose à faire pour lutter contre la chaleur, c’est justement de l’empêcher de pénétrer dans son habitation. Pour cela, il suffit de fermer les rideaux et les volets durant la journée. Il faut éviter d’allumer le radiateur. Il faut plutôt utiliser les appareils qui peuvent rafraîchir l’intérieur. Si le climatiseur en est le premier auquel on pense généralement, ce dernier présente le désavantage d’assécher l’air ambiant, même s’il fait descendre de quelques degrés la température. À la place, il est conseillé d’utiliser un rafraîchisseur d’air qui permet en même temps de diminuer sa température jusqu’à 10 °C en moyenne, tout en l’humidifiant. En effet, cet appareil filtre l’air chaud ambiant, le fait passer à travers un réservoir d’eau qui va le charger en humidité. L’air ainsi traité ressortira plus humide et plus frais.

Pour lutter contre la chaleur, il faut également éviter d’aller à son encontre en restant chez soi pendant les heures les plus chaudes, c’est-à-dire de 11 heures du matin à 21 heures du soir. Si la sortie est inévitable, il est conseillé de penser à rejoindre des endroits frais et climatisés pendant 2 heures environ (musée, grande surface, etc.). Lors des sorties à l’extérieur, le port de vêtements clairs permet de rejeter les rayons solaires.

Pendant une canicule, les sports et les activités physiques, même peu dépensières en énergie comme le jardinage sont à proscrire de son emploi du temps. À la place, il faut penser à s’hydrater régulièrement en buvant de l’eau jusqu’à 1,5 litre dans la journée. Il ne faut pas éviter de boire d’autres boissons comme le café ou les jus de fruits, à part les boissons alcoolisées qui, au contraire, ont un effet déshydratant. Pour compléter l’hydratation de son corps, l’utilisation d’un brumisateur ou le simple fait de mouiller régulièrement son visage et ses avant-bras est conseillé.

Il ne faut pas oublier en outre de bien s’alimenter même si l’envie ne vient pas. Cela permet en effet de recevoir l’énergie nécessaire pour lutter contre la chaleur.

Avoir les bons réflexes jusque dans les EHPAD

Bon nombre des seniors résident en maison de retraite, aussi appelée EHPAD. Si certains oublient souvent de rendre visite à leurs parents dans ces établissements, la période de grande chaleur est une véritable occasion pour le faire afin de vérifier que le personnel observe à la lettre les recommandations et les gestes nécessaires à attribuer à toute personne âgée pour l’aider à supporter la canicule.

Ainsi, il faut savoir que l’EHPAD a le devoir de réaliser quelques aménagements des matériels essentiels pour aider les occupants à tenir devant la forte de vague chaleur. Il s’agit, notamment, de la pose de draps humidifiés sur les volets et la création de courants d’air à l’intérieur de l’établissement. Cela peut passer par l’utilisation éventuelle d’un rafraîchisseur d’air, d’un ventilateur ou par le biais de son système de climatisation. L’EHPAD doit également aménager des pièces réfrigérées et procéder à l’achat de brumisateurs et de pyjamas d’été pour les seniors. Par ailleurs, les responsables d’un tel établissement doivent de même respecter quelques gestes essentiels pour aider les résidents à supporter une vague de chaleur. Le suivi de la température corporelle de chaque résident doit être réalisé d’une façon systématique par le personnel. C’est également le cas de la bonne hydratation des seniors, une action qui sera complétée éventuellement par une prise hydrique pour les personnes qui présentent des signes de déshydratation. L’EHPAD peut pareillement procéder à certains changements dans les traitements en cours à destination de certains résidents. Pour quelques types de médicaments, notamment ceux destinés aux maladies cardiaques, les effets secondaires peuvent être décuplés par la forte vague de chaleur.

Julien Delarche

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite. Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.