Vacances d’été : comment voyagent les seniors français ?

Les Français sont des friands de voyages, surtout en été. Les seniors sont tout particulièrement passionnés par cette activité. Cela n’est pas étonnant étant donné qu’ils disposent du temps une fois le cap de la retraite passé. Par ailleurs, une étude a permis de révéler qu’ils font partie des principaux acteurs de l’industrie du tourisme. Comment ces personnes âgées voyagent-elles ? Autrement dit, quelles sont leurs habitudes durant les vacances d’été ? Les réponses à ces questions dans les quelques paragraphes qui suivent.

Vacances d’été : Les destinations les plus prisées

Senior Vacances d'été - imagePendant les vacances d’été, la grande majorité des seniors français ne partent pas pour d’autres pays. La plupart restent en effet en France, mais se rendent à Paris, sur la côte Atlantique ou sur la Côte d’Azur. Ils y vont généralement pour revoir leurs proches ou leurs amis de longue date. Ils s’y rendent également pour profiter des plages et des bords de la mer. Beaucoup ont l’habitude d’aller visiter le même endroit.

Mais pour ceux qui optent tout spécialement pour visiter d’autres territoires, l’Espagne est toujours au premier rang. Il est suivi de l’Italie, du Portugal et de l’Allemagne. L’Afrique, les États-Unis et l’Australie ne sont pas en reste. Dans tous les cas, les seniors se réfèrent aux recommandations de leur entourage avant d’orienter leur choix sur une destination particulière. Certains consultent aussi les magazines avant de partir. La majorité de ces personnes du troisième âge ne partiront pas seuls à l’aventure. Souvent, elles se font accompagner par leurs petits-enfants ou des tiers. Le séjour durera environ trois à quatre semaines. Les vacances d’été longues sont vivement appréciées par les seniors. Qu’en est-il du budget ? Le montant dédié au projet est parfois compris entre 1000 et 3000 euros.

Les habitudes de réservation et d’hébergement

Vacances d'été comment voyagent les seniors français - imageOn a souvent tendance à penser que les personnes âgées font leur réservation deux ou trois mois à l’avance. Et c’est réellement le cas. Peu de seniors font des réservations de dernière minute. Les plus de 65 ans sont ceux qui adorent le plus planifier leur séjour des mois à l’avance. Les réservations en ligne ont le vent en poupe. Contrairement à ce que l’on croit, les individus âgés, eux aussi, savent utiliser internet pour cette fin. Quelques-uns se rendent eux-mêmes auprès des agences de voyages.

Concernant l’hébergement, les seniors préfèrent rester chez des proches résidant au pays de destination. À défaut de cela, ils sélectionnent des hôtels de moyenne gamme. Les échanges de maison ne bénéficient pas d’un grand succès auprès d’eux. Par ailleurs, avant la réservation, les personnes âgées se renseignent aussi sur les éventuelles promotions dont elles peuvent profiter. Elles sont très attentives à la façon dont elles seront traitées aux établissements où elles vont résider. Les seniors sont très exigeants sur ce point. Ils ne tolèrent pas d’être étiquetés comme des individus faibles. À noter qu’ils effectuent plus de la moitié de leurs séjours en autocar. La plupart ne s’intéressent nullement pas aux activités de covoiturage.

Le voyage sur mesure, très à la mode chez les personnes âgées

Pour rappel, un voyage sur mesure se réfère à un séjour organisé par une agence. Ce type de voyage est très apprécié par les seniors qui optent pour se rendre à l’étranger. Un grand nombre trouvent en cette solution le moyen de profiter de leur voyage en toute sérénité, sans savoir à se soucier des activités à faire une fois sur place, ou des itinéraires à suivre pour visiter le pays de destination.

Enfin, avant de partir en vacances, la souscription à une assurance est une grande tendance remarquée au sein des seniors. Cette initiative est prise pour couvrir les éventuels problèmes de santé.

Julien Delarche

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite. Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.