Seniors : la retraite des fonctionnaires

Il est possible pour un fonctionnaire de profiter d’une retraite à taux plein du moment que certaines conditions sont remplies ou bien qu’il bénéficie de dérogations. En savoir un peu plus en détail dans l’article qui suit sur la retraite des fonctionnaires !

À quel âge peut-on partir en retraite quand on est fonctionnaire ?

Il existe, pour les fonctionnaires, certaines conditions à remplir pour pouvoir jouir de la retraite à taux plein ou de la retraite sans décote. Au premier abord, ils doivent justifier, soit d’un âge limite, soit d’un nombre de trimestres d’assurance. Ce dernier varie suivant leur date de naissance. Également, l’âge limite est variable selon ce même paramètre.

âge pour partir en retraite fonctionnaire - imageUn tel âge varie effectivement en fonction de la catégorie du fonctionnaire. En fait, les emplois de fonction publique se déclinent en deux catégories, à savoir l’emploi de catégorie active et l’emploi de catégorie sédentaire.La première catégorie désigne les fonctionnaires qui exercent des emplois présentant un risque particulier ou bien des fatigues exceptionnelles.

On peut citer, entre autres, les surveillants de prison, les gardiens de la paix, les aide-soignants, les infirmiers, les policiers municipaux ou encore les sapeurs-pompiers professionnels. Les fonctionnaires qui n’appartiennent pas à cette catégorie se classent donc automatiquement dans celle sédentaire.Il convient alors de souligner qu’un fonctionnaire appartenant à la catégorie active peut partir plus tôt en retraite. Ce qui n’est pas le cas avec un autre classé dans la catégorie sédentaire. Comme vu plus haut, l’âge minimal est défini en fonction de l’année de naissance.

Premièrement, ceux qui sont nés avant le 1er juillet 1958 peuvent prétendre à leur retraite à 55 ans après avoir accompli au moins 15 ans de service dans la catégorie active. Ceux nés entre le 1er juillet 1956 et le 31 décembre 1960 bénéficieront de leur retraite entre 55 et 57 ans. Les fonctionnaires nés à partir du 1er janvier 1961 pourront partir à la retraite à l’âge de 57 ans. 60 ans pour ceux qui ont vu le jour avant le 1er juillet 1951, et entre 60 à 62 ans pour ceux ayant une date de naissance comprise entre le 1er juillet 1951 et 31 décembre 1955.

Retraite des fonctionnaires : qui a droit à des dérogations ?

La fonction publique prévoit un certain nombre de dérogations. Dans ce cas de figure, sans forcément remplir la condition d’âge minimal, les employés pourront prétendre à une retraite des fonctionnaires à taux plein. Cela concerne en premier lieu la retraite pour motif d’invalidité (professionnelle ou non professionnelle).

retraite des fonctionnaires et droits de dérogation - imageLa dérogation porte également sur le départ à la retraite anticipée pour cause de handicap, en remplissant certaines conditions d’âge et de durée d’assurance. En outre, les fonctionnaires peuvent bénéficier de leur retraite à taux plein dès qu’ils atteignent l’âge légal en cas d’incapacité permanente d’un taux égal à 50% et plus.

Par ailleurs, il existe quelques cas particuliers permettant aux fonctionnaires concernés de partir plus tôt à la retraite sans attendre l’âge légal et sans dérogation. Cela concerne notamment ceux qui appartiennent au corps des identificateurs de l’institut médico-légal de la préfecture de police et aussi les agents des réseaux souterrains des égouts. Il leur suffit de justifier d’au moins 10 ans de service pour pouvoir partir à la retraite à un certain âge, ce qui est de 50 ans pour ceux qui sont nés avant le 1er juillet 1961. En outre, les fonctionnaires ayant une date de naissance entre le 1er juillet 1961 et le 31 décembre 1965 peuvent prétendre à leur retraite entre 50 et 52 ans. Mais ceux nés à compter du 1er janvier 1966 se doivent d’attendre les 52 ans pour pouvoir bénéficier de leur retraite.

Julien Delarche

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite. Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.