Les SCPI fiscales ou les SCPI de rendements, que choisir ?

Les SCPI ne sont pas toutes orientées vers le rendement. Ces véhicules forment une grande famille qui compte actuellement plus de 180 membres dont la gestion appartient à environ une trentaine de sociétés. S’ils présentent communément plus de risques par rapport aux comptes d’assurance-vie ou aux livrets A, ils sont tous plus rémunérateurs. En effet, certains assurent un complément de revenus et permettent de préparer sa retraite, alors que d’autres sont devenus un support de stratégies de défiscalisation grâce à des mécanismes fiscaux régis par la politique de l’État dans le domaine du logement. Ainsi, les épargnants ont le choix entre la SCPI fiscale et celle de rendement.

Si vous souhaitez investir en SCPI alors nous vous recommandons le site d’expert Portail-SCPI.fr. Des conseillers en gestion de patrimoine vous accompagnerons gratuitement dans votre processus d’investissement.

Choisir des SCPI fiscales

Elles sont minoritaires et sont propriétaires d’un patrimoine immobilier composé exclusivement de biens anciens à rénover ou neufs destinés à l’habitation, mais surtout à la location. Y souscrire des parts permet d’économiser sur les impôts. Autrement dit, elles atténuent les dispositifs fiscaux similaires à ceux de l’immobilier direct. C’est pourquoi on retrouve les SCPI Malraux, Monuments Historiques, Pinel ou de Déficit foncier. Leur particularité réside dans la minoration ou l’exclusion d’impôt sur le revenu passant par une déduction à partir du montant de souscription.

Auparavant, les épargnants avaient encore la possibilité d’investir dans les SCPI portant des noms d’anciens ministres du Logement : Méhaignerie, Robien, Scellier, Perissol ou encore Duflot. Sans l’avantage fiscal, le rendement moyen est de 3 % par an. Ce placement de long terme offre d’une manière immédiate le privilège d’économiser sur l’impôt, et auxiliairement la faculté de valoriser des immeubles dans le temps. En vue de revendre avec une plus-value immobilière les biens d’habitation neufs sélectionnés, leur situation devrait bénéficier d’une bonification, comme la création de nouveaux quartiers écologiques par exemple. Avec ce placement, il faut prévoir des hausses de valeur à long terme au moment de revendre les immeubles.

La SCPI Pinel

Elle a pour objectif la déduction d’une partie d’un investissement réalisé dans un logement neuf ou réhabilité dont l’occupant est un tiers. Le calcul se fait sur la base des 100 % de la souscription faite auprès de la SCPI, permettant ainsi à l’investisseur une exonération de 12 %, 18 % ou 21 % pour des périodes de location entre 6 et 12 ans.

La SCPI de déficit foncier

Elle permet de réaliser des investissements dans des biens destinés à la rénovation. Elle déduit les dépenses liées à l’entretien ou à la réparation du revenu global. Elle est limitée à 10 700 euros par an. Aussi, les intérêts d’emprunt sont déductibles sur les revenus fonciers.

La SCPI Malraux

Similaire à la précédente, elle permet d’investir dans la restauration complète de biens implantés dans des secteurs spécifiques ou sauvegardés. L’État octroie une réduction d’impôts de 22 à 30 % des montants investis dans la reconstruction d’immeubles étant donné qu’il aspire à la préservation du patrimoine architectural. La SCPI applique notamment un plafond de 100 000 euros par foyer fiscal.

Choisir des SCPI de rendement

Affichant habituellement des dividendes conséquents, elles constituent 90 % de l’offre. Si la performance moyenne est de 4,6 % par an, il n’est pas rare d’en trouver jusqu’à 6 %. Tout comme les SCPI fiscales, elles disposent également de plusieurs sous-catégories : diversifiées, spécialisées, de bureaux, de commerces, de tourisme…

La SCPI diversifiée

Elle choisit d’appliquer une stratégie d’acquisition particulière en vue d’obtenir un mélange d’actifs dans son portefeuille. Elle investit ainsi dans des murs de commerces, des locaux de bureaux et des immeubles d’entrepôts.

La SCPI spécialisée

Elle se démarque des autres véhicules de placement de sa famille par un investissement s’orientant spécifiquement vers l’achat de murs d’hôtels, de campings, de résidences avec services, d’enseignes de santé ou d’immeubles destinés à l’accueil des enfants.

La SCPI de rendement se distingue également par la localisation géographique. Ainsi, chaque maison de gestion est libre de choisir un secteur particulier pour investir. On classifie ce genre parmi les SCPI régionales. Sinon, il y a aussi les SCPI européennes dans cette catégorie. Ces dernières choisissent de s’orienter à l’étranger, essentiellement dans la zone euro. Évidemment, les acteurs se focalisent sur une typologie de biens spécifique.