Sport et Nutrition

Le sport et nutrition et les personnes âgées sont bien compatibles, contrairement aux idées reçues. Comme à partir de 50 ans, la force physique de l’homme diminue pour chuter jusqu’à la moitié, les articulations et systèmes des vaisseaux sanguins deviennent plus fragiles. Une des solutions à ce problème est le sport et la bonne alimentation. En effet, les activités sportives aident le corps à entretenir la force des muscles et articulations. Egalement, elles aident à garder une bonne santé et bien être. La prise de poids est prévenue avec une pratique régulière de sport. Il faut tout de même que la discipline pratiquée corresponde à l’état physique de la personne pour n’en tirer que des bienfaits.

Le sport chez les seniors

Le sport et nutrition font partie des meilleures solutions à adopter pour conserver son équilibre, voire même son autonomie. Un sportif est bien dans sa peau et dans sa tête puisque non seulement les entraînements réduisent le stress et tous ce qui vont avec, mais ils permettent à la personne âgée de tisser des liens amicaux et sociaux avec d’autres gens. Il n’est jamais trop tard pour commencer à se mettre aux sports. Cependant, ayant plus de 60 ans, il est toujours nécessaire de prendre l’avis d’un médecin avant de se lancer dans une discipline. Lui seul est apte à évaluer si l’état de la personne peut ou ne peut pas s’aventurer dans les activités physiques.

Tenir compte de sa condition physique

Pour ne pas avoir de mauvaises surprises ni de nouveaux problèmes physiques,  une décision de pratiquer un sport doit être vue en commun avec un professionnel de la santé. Il est important d’y aller petit à petit surtout après une longue période d’inactivité ou si vous ne pratiquez pas d’exercices réguliers. Afin d’éviter des chocs sur les articulations ou autres accidents, le sport et nutrition riche sont à privilégier pour le début. Ce sont la natation ou le vélo. Dans le but de garder en forme ses muscles, ses articulations et ses tendons, il est important de s’étirer avant et après chaque activité physique.

Quel sport choisir ?

Un large choix de sport s’offre aux seniors. Si c’est pour améliorer sa performance ou se focaliser sur son équilibre ou bien d’autres encore, il existe une multitude de possibilités.

  • Aquagym

Les muscles travaillent plus que ce que l’on croit. En effet, les mouvements sont facilités puisque le corps semble plus léger. Cette activité est idéale pour souligner sa silhouette et maintenir le rythme cardiaque ainsi que la circulation sanguine en bonne santé. 30 minutes d’Aquagym est équivaut à 1h 30 mn de gymnastique classique.

  • Natation

Pour ceux qui ont des douleurs correspondantes à l’arthrite et à l’arthrose, la natation est la meilleure activité pour apaiser les douleurs. Le cœur aussi est le premier à en bénéficier. Ce sport fait travailler le corps entier en simultané.

  • Vélo

A la fois un sport et un loisir pour ceux qui aiment se balader, cette activité en plein air renforce le muscle et les articulations. Il ralenti aussi le vieillissement cérébral.

Les bienfaits du sport

Un sport ne doit pas forcément être une activité fatigante pour être efficace. Même les plus simples comme le yoga ou la marche à pied sont bénéfiques, si la personne retraitée le fait d’une manière régulière. Nombreux sont les bienfaits du sport, si nous ne citons que les suivants :

  • Diminution des risques de blessure et de maladie

En effet, une pratique d’activité sportive prévient les conséquences des chutes et réduit les risques de dépendance. Le sport et nutrition sont également les meilleurs moyens pour restreindre les maladies neurodégénératives. Ces dernières ont connu une hausse spectaculaire depuis quelques années.

  • Développement des liens sociaux

A part les biens physiques que le sport et nutrition entraîne, il travaille très fort également sur la vie sociale de son pratiquant. En effet, les activités sportives permettent aux personnes retraitées d’avoir plus d’estime de soi et elles sont bonnes en matière de socialisation. Pour preuve, les records du monde en cyclisme des centenaires sont attribués à deux âgés de 105 ans, épanouis et heureux.

Quelques conseils pour bien pratiquer le sport

En restant prudent et en optant pour des activités sans risques, le sport et nutrition à la retraite est plus qu’une bonne idée. Pour bien en faire, et nous le conseillons vivement, l’avis d’un spécialiste de la santé est important. Les sports sont très divers et il y en a pour tous les goûts. Pour les choisir, il faut d’abord se connaitre et reconnaître que l’on n’est plus aussi jeune. Par rapport à la vieillesse, les capacités diminuent et les performances ne sont plus les mêmes. Aussi, il faut toujours bien s’hydrater car en effectuant des efforts physiques on transpire et il faut remplacer ces quantités d’eau perdue. Il est important également d’être équipé comme il se doit pour la discipline choisi. Ce n’est pas seulement pour le confort mais pareillement pour la sécurité. Pour les montées à vélo par exemple, vaut mieux porter les tenues adéquates avec tous les protèges nécessaires.

Nutrition et seniors

Sport et Nutrition Pour les capacités mentales des personnes âgées, les poissons, les légumes et les fruits sont à privilégier. En effet, ces sortes d’aliments sont les plus riches en vitamines et minéraux nécessaires pour le bien être. Des études épidémiologiques et cliniques ont déjà démontrées le lien entre l’alimentation et la cognition. Pour la maladie d’Alzheimer par exemple, le fait de consommer régulièrement des poissons réduit jusqu’à la moitié les risques d’en être atteint grâce aux acides gras omégas 3. Evidemment que la nutrition n’est pas la prévention pour une maladie mais tout de même elle tient un rôle important pour se protéger.

L’alimentation des seniors

Plus l’âge avance moins les fonctions gustatives et olfactives sont bonnes. Ce fait entraîne un manque d’appétit pour les personnes âgées, des nourritures ne leur font plus envie tout simplement. Il y a ceux qui mangent mais très peu, ils ont le sentiment d’être rassasié très vite. D’autres problèmes également, la dépendance ou la solitude. Une personne qui ne peut plus faire ses courses elle-même n’est pas toujours motivée à prendre plaisir à manger, de même pour ceux qui habitent seul. Mais il est très important de noter que la nutrition des personnes retraitées pèsent fortes sur leur bien-être alors autant en prendre soin.

Les aliments à privilégier pour bien vieillir

Pour bien vieillir, une habitude alimentaire est à mettre en valeur.

  • Les céréales et légumes secs

Ils apportent une bonne quantité de protéines, 50% animales et 50% végétales.

  • Les produits laitiers

Une personne âgée a besoin d’au moins un gramme de calcium par jour. En effet, il n’y a pas que les produits laitiers qui en ont mais ils aident considérablement.

  • Les féculents

Afin d’améliorer la synthèse musculaire, il est important de prendre un peu de féculents à chaque repas. Cela aide aussi à fournir de l’énergie.

  • Le brocoli, l’épinard, le chou vert, le pois, le saumon,…

Ils aident pour les yeux. Etant riches en lutéine et en zéaxanthine, la consommation de ces aliments diminue les risques de cataracte et de dégénérescence maculaire liée à l’âge.

  • Les poissons gras, les fruits rouges, le thé vert, le cacao, les amandes,…

Ces nourritures quant à elles, sont bonnes pour le cerveau.

Comment éviter la dénutrition chez les personnes âgées

La dénutrition est l’insuffisance des apports nutritionnels, autant à la qualité qu’à la quantité, par rapport aux besoins quotidiens du corps. Cette manifestation survient brusquement après une pathologie aigüe comme le cancer ou à la suite d’une intervention chirurgicale. Elle peut prendre place petit à petit aussi pour les personnes atteintes de diabète ou de maladies cardio-vasculaires. Mise à part les carences nutritionnelles, la dénutrition peut aggraver les maladies, affaibli les défenses immunitaires ou même empêcher les médicaments d’être absorbés par l’organisme. Ce phénomène est amplifié par l’immunodépression. Pour éviter la dénutrition, il est important de prendre soin des personnes vulnérables. Par de simples gestes, on peut l’éviter, comme par exemple rajouter un peu de fromage râpé dans chaque plat. Autant à domicile que dans les établissements spécialisés, ce phénomène est fréquent. D’où la nécessité de se faire suivre régulièrement par un médecin. Adopter un régime alimentaire sain est la seule prévention de la dénutrition.

Sport et Nutrition : lutter contre la déshydratation

Les personnes âgées sont plus vulnérables à la déshydratation vu qu’elles sont moins sensibles à la soif. La déshydratation peut être anodine mais il faut être vigilent puisque celle-ci peut causer la mort si elle est prise en charge tardivement. Pour les conséquences, la personne victime peut être confuse, faible, présente des infections urinaires ou des escarres. Il est possible d’être admis en urgence à l’hôpital à la suite de ce phénomène. Pour lutter contre ce mal, il est important de toujours boire même quand la personne n’a pas soif. Une alimentation riche en liquides est également à prioriser. Après chaque prise de médicament, il est nécessaire de boire de l’eau.

Conseils nutritionnels pour les seniors

Les personnes du troisième âge sont plus sensibles au sport et nutrition. Effectivement, bâcler la nutrition est dangereux. Afin d’adopter une bonne habitude alimentaire, il est important de manger équilibré tous les jours. Tous les groupes d’aliments et source de nutriments doivent être présents au quotidien, comme les protéines d’origine animale et végétale ou encore les diverses matières grasses. Les repas doivent être bien répartis tout au long de la journée, c’est bénéfique pour l’estomac et le système digestif. Dans le but de viser le minimum de un gramme de calcium par jour, la consommation des produits laitiers est vivement conseillée. Aussi, il est plus qu’indispensable de boire au minimum un litre d’eau par jour. Pour l’organisation, si possible, une personne âgée doit avoir trois repas et une collation. Le lait, le sucre, les féculents, les produits laitiers, les légumes et fruits ainsi que les viandes doivent se partager entre le petit déjeuner, le déjeuner, la collation et le dîner, de préférence à une même heure tous les jours.