Pourquoi les seniors investissent dans des SCPI ?

L’engouement pour les SCPI devient important pour pas mal d’investisseurs. Et les seniors n’en sont pas de moins. Bon nombre de Français retraités recherchent d’autres sources de revenus afin de compléter leur pension de retraite et mener sans soucis leur vie post active. Acheter des parts de SCPI est une solution intéressante puisqu’une rente trimestrielle est offerte aux épargnants. Pour un investisseur âgé de 50 ans et plus, comme tout autre profil d’ailleurs, un véhicule de placement doit générer un revenu constant, net, et dont le risque est nettement faible.

La SCPI adaptées aux profils des seniors

Les personnes âgées de plus de 50 ou 60 ans correspondent actuellement à un Français sur trois. Dans l’univers des sociétés civiles de placement immobilier, il existe deux types bien distincts. Il y a en effet la SCPI de rendement pour les individus souhaitant des revenus complémentaires, et fiscale pour les souscripteurs désirant parvenir à des fins de défiscalisation. C’est évidemment la première qui intéresse particulièrement le senior puisqu’elle lui permettra de recevoir le dividende perçu, autrement dit, la part de loyer au prorata du montant qu’il a investi dans ce véhicule. Sinon, elle représente une solution lui permettant de déléguer la gestion directe des logements locatifs et d’en éviter les contraintes.

Vous souhaitez recevoir plus d’informations sur la SCPI ? Alors nous vous recommandons le site Portail-SCPI

Un portefeuille diversifié grâce à la SCPI

Les seniors choisissent par ailleurs d’investir dans les SCPI étant donné qu’il s’agit d’un produit diversifié. S’ils ont l’habitude d’investir dans une seule classe d’actifs, notamment le logement résidentiel, ce véhicule de placement leur permet par contre de varier d’une manière aisée leur épargne. Ils ont ainsi la possibilité de disposer d’une vaste typologie de biens. Les détenteurs de parts investissent en effet en profitant de l’étendue de l’immobilier tertiaire qui combine différentes caractéristiques. Les SCPI peuvent en outre acquérir des centres commerciaux, des immeubles de bureaux, des hôtels, des cliniques, des écoles ou encore des résidences pour personnes âgées. Elles appliquent une stratégie de diversification sur le plan sectoriel sans oublier d’en faire autant au niveau géographique. Ainsi, elles ne se limitent pas à des acquisitions dans une seule région ou un seul pays.

Une retraite anticipée

Les seniors ont évidemment la possibilité de souscrire à une SCPI en démembrement. Ce mécanisme leur permet d’acquérir, quelques années avant la cessation totale d’activité, notamment à 50 ans, la nue-propriété de parts en profitant d’une décote atteignant 30 % par rapport au produit équivalent en pleine propriété. La durée du démembrement pouvant aller de 5 à 10 ans, ils ne perçoivent pas leurs quotes-parts qui reviennent à l’usufruitier. Une fois le procédé à terme, ils récupèrent les parts de SCPI et de ses dividendes. Ainsi, ils évitent d’alourdir leur assiette fiscale durant leur vie post active tout en synchronisant leur départ en retraite et la fin du démembrement afin de profiter de revenus complémentaires.

Un ticket d’entrée en immobilier accessible

Les sociétés civiles de placement immobilier sont tout à fait accessibles à partir de montants modestes. Cette spécificité par rapport à l’achat d’un bien immobilier, notamment dans les grandes métropoles, leur évite de mobiliser des sommes très importantes. Autrement dit, ce véhicule offre aux seniors la chance de se constituer un patrimoine au fil de l’eau. Sinon, il est possible de souscrire à une part à crédit. Cette possibilité s’inscrit par ailleurs dans un contexte actuel favorable avec des taux d’emprunt très faibles par rapport aux rendements espérés du placement. Autrement, les fonds en euro dans une assurance-vie présentent une rentabilité déclinant au cours des dernières années. Les personnes âgées préfèrent également accorder la part destinée à cet effet à celles d’une SCPI, dynamisant ainsi le rendement de leur contrat et offrant un couple rendement/risque intéressant.

–> Investir en SCPI avec un petit ticket d’entrée