Famille et sociétéPlus l’âge avance, moins on a de gens dans notre entourage. C’est un constat général fait sur la société. Les gens qui restent sont les amis les plus fidèles et la famille proche. Mais même ces alliés restreints peuvent encore se dessécher au fil du temps. Tout cela entraîne l’isolement de la personne retraitée. Ce mode de vie et cette solitude entraînent des effets néfastes sur la santé des seniors, autant sur le plan psychologique que physique. Il est alors important d’éloigner les retraités de ce désagréable sentiment de solitude dans la famille et société. D’ailleurs, les seniors font partie de la société et y participe activement, si on leur donne l’occasion.

Seniors : un relations sociales qui a tendance à se réduire

Rarement, une personne retraitée choisit de vivre seule. Il a été constaté que les relations sociales des personnes âgées ont tendance à diminuer. La famille et société exclue inconsciemment ces gens vulnérables en leur considérant comme une charge. Effectivement, surtout pour les seniors dépendants, s’occuper d’eux n’est pas facile. Néanmoins, des établissements spécialisés sont faits pour accueillir les personnes âgées. Mais cette absence de relation sociale des seniors est un danger pour eux. Physiquement, les retraités vont rester inactifs, ce qui va rendre leurs muscles et leurs corps entier encore plus fragile. Psychologiquement, ils sont démotivés et dépressifs, n’ont plus confiance en eux et iront de plus en plus mal.

Famille et société : Combattre l’isolement des seniors

Famille et sociétéPour lutter contre la solitude des personnes âgées, il faut d’abord que l’initiative vienne d’eux. En fait, c’est plus facile d’agir si c’est la personne concernée qui procède en premier. Toutefois, ses proches peuvent également les influencer, ou les initier directement à briser cet état. Les moyens de combattre l’isolement des retraités sont nombreux. Sensible à ce fait, presque chaque commune organise des activités pour les gens du troisième âge. Il y a diverses associations destinées aux seniors qui les regroupent en vue d’organiser un projet culturel ou des ateliers. Alors, vouloir c’est pouvoir, les manières sont multiples, aux retraités d’en choisir.

Faire de nouvelle rencontre

Pour faire de nouvelles rencontres, les occasions sont multiples. Il y a par exemple les diverses sorties culturelles organisées. C’est à la fois une opportunité pour se divertir et pour élargir son cercle d’ami. Participer à des ateliers d’arts plastiques ou à des cours de langue également est un moyen de se faire de nouveaux amis. Pour se rendre utile à la fois, les personnes retraitées peuvent intégrer les différentes associations à but non lucratif pour des soutiens scolaires ou tout simplement pour partager des repas aux plus démunis. Grâce à ces innombrables activités, les seniors ont l’occasion de tisser de nouveaux liens sociaux tout en se divertissant, en apprenant.

Contacter le service social

L’isolement entraîne un sentiment de solitude. Causé par de nombreux facteurs, ce fait est dangereux pour les seniors. Pour le cas des personnes âgées qui viennent de subir un choc émotionnel comme le décès du conjoint par exemple, ou encore l’apparition d’une nouvelle maladie, cet état s’installe. Non seulement la solitude fait que le senior se renferme sur lui-même mais il a également été constaté que la mortalité précoce des gens du troisième âge s’est accrue de 14% à cause de celle-ci. Faire appel au service social de sa commune  est une des options à adopter pour combattre ce sentiment. Le service peut conseiller et orienter les seniors victimes afin de s’en sortir.

La téléassistance : un moyen de se sentir épaulé

La téléassistance consiste à connecter un dispositif à une plateforme d’aide pour une réactivité à toute heure de la journée comme à toute heure de la nuit. Le dispositif est en fait un système d’alarme que la personne retraitée porte sur elle ou a dans sa maison et qu’elle peut déclencher en cas d’accidents. Etre souscrit à une téléassistance est une sécurité pour la personne âgée, elle se sent plus indépendant et plus libre dans son quotidien car si jamais elle a une malaise, la plateforme agit avec réactivité. A part la sécurité du senior, les proches aussi sont confiants en sachant que leur parent dispose de ce système d’alarme, donc ils n’ont rien à craindre même s’ils ne sont pas avec le parent en question.

Vivre à proximité de sa famille

Le soutien le plus important pour une personne âgée est celui de sa famille. Pour combattre la solitude, vivre à proximité de ses proches ou même avec eux est une très bonne idée. D’une manière générale, les enfants sont occupés par le travail et ne peuvent pas toujours rester près des parents même s’ils le souhaitent. Alors pourquoi ne pas prendre le relais ? A la retraite, on n’est plus soumis à des routines ou au stress du rythme quotidien des travailleurs. Autant en profiter pour aller rejoindre ses proches et profiter d’eux. Et puis, cela fera changer d’idées et d’ambitions autant au senior qu’à sa famille.

La colocation entre seniors : la solution contre la solitude

Une dernière-née parmi les idées de briser la solitude des individus du troisième âge, la colocation. Il y a deux formes d’offres de colocation entre seniors. Le premier, un senior propriétaire qui habite seul cherche des colocataires. Le second cas est le groupe de personnes âgées qui prévoient de s’installer ensemble dans un nouveau logement. Le concept est le même, un regroupement de plusieurs personnes âgées qui vivent ensemble pour être moins seul et pour départager les dépenses de la vie quotidienne. Les bases de la vie commune étant le respect et la solidarité. Cette option se fait encore rare en France.

Entre famille et seniors : comment s’entraider ?

séniorsLa famille est le principal réseau de relations des personnes âgées. En effet, les seniors soutenus par ses proches ont une espérance de vie plus longue et ont une plus bonne santé physique et mentale. Les formes d’entraide possibles entre la famille et société et les retraités sont nombreuses. Les enfants et les petits enfants ont l’énergie et la force si l’aîné a les expériences. L’entraide tourne alors autour de ces avantages respectifs. Cela fait plaisir pour la personne âgée de compter sur les plus jeunes pour faire ses courses ou préparer ses repas. De son côté, le senior va conseiller et partager ses expériences à ses proches.

Relation entre seniors et juniors

Les relations entre générations sont bénéfiques autant pour le senior que pour le junior. Il y a de nombreux ateliers et d’activités qui peuvent favoriser la relation intergénérationnelle. Le jardinage, la cuisine ou les jeux permettent aux seniors et juniors de passer des moments ensemble. Pour les activités qui ne peuvent être pratiquées que par les jeunes, les grands parents peuvent être invités à partager le bonheur avec eux, comme pour les nouvelles danses urbaines des ados par exemple. Aussi, les juniors prennent du plaisir à écouter les récits des aînés. Dans le soutien scolaire aussi, l’entraide est de taille.

Contact avec les enfants

Un constat a été fait comme quoi le vieillissement est lié au contact avec les enfants. Avec les développés de la technologie, la distance géographique n’est plus une limite dans les contacts avec sa famille et société. En effet, par le biais d’internet, plusieurs applications permettent de se voir et de s’entendre instantanément. C’est évident que la technologie ne pourra remplacer les contacts physiques mais tout de même elle tient un grand rôle. La relation que les personnes âgées a avec ses enfants est un excellent moyen pour que ces premières ne plongent pas dans la dépression. Même s’ils ne le disent pas à voix haute, l’éloignement avec la famille est dur pour les parents.

Intérêt de la proximité avec leur famille

Se trouver à proximité de sa famille et société est plus que bénéfique pour les personnes âgées. Déjà, cette situation procure de la joie de vivre et du bonheur. En effet, avoir de la compagne rend heureux et c’est mille fois mieux s’il s’agit des personnes qui nous sont chères. Ce sentiment réduit donc la dépression et le stress du senior. Il est plus motivé à entreprendre de nouvelles activités. Une personne âgée se sent plus en sécurité quand elle vit à proximité de sa famille et société. Elle est plus active et ose mieux relever des défis. En bref, être proche des gens qui lui sont chers est une façon pour bien vieillir.

Famille et société: Comment prendre soins des seniors ?

seniorsPrendre soin des personnes âgées se présente sous plusieurs formes. Le plus important c’est qu’elles se sentent aimer et écouter. En s’occupant de sa maison ou en choisissant le meilleur établissement d’accueil pour le senior est déjà une forme de prise de soins. Aménager la maison est une précaution à prendre. Avec les nouvelles technologies il est aisé d’offrir une vie plus simple et plus confortable au senior tout en optimisant sa sécurité. Pour éviter les oublis par rapport aux prises de médicaments, il existe des boîtes médicales qui s’illuminent automatiquement une fois l’heure de la prise des médicaments arrivée.

Adopter le meilleur comportement

Les personnes âgées ont besoin d’être écouté et compris. Ces deux facteurs sont très importants pour prendre soin des seniors. Il faut alors que le comportement de la personne qui s’occupe d’eux soit correct. Il faut éviter les conflits, être gentil et empathique malgré les éventuels mauvais caractères qui apparaissent. En effet, ce n’est pas toujours facile pour les personnes retraitées de vivre avec leur malaise ou leur incapacité, ou tout simplement avec la conscience que l’âge a déjà pris le dessus. La compréhension de ces sentiments est nécessaire. S’il est possible, se documenter sur la psychologie des seniors est utile.

Bien connaître la personne âgée

En liaison avec le bon comportement à adopter, bien connaître la personne à qui on prend soin est important. Il sera plus facile de le comprendre et de répondre à ses besoins. La base de toute relation humaine étant le respect, rester à l’écoute du senior et le respecter est primordial. Il faut éviter les jugements et considérer les personnes âgées à leur juste valeur. Pour faire plaisir à votre parent du troisième âge, vous pouvez par exemple lui préparer son plat préféré, à sa surprise, ou l’emmener se promener dans un endroit où il aime beaucoup. Se divertir ensemble également est une bonne idée.

Assurer la sécurité du domicile du senior

La sécurité de la maison de la personne âgée n’est pas à prendre à la légère. Il ne s’agit pas seulement de la sécurité contre les infractions ou attaques venant de l’extérieur. Mais surtout, celle de l’intérieure. En anticipant les accidents ou les chutes, le retraité se sent plus sûr chez lui. Il y a d’ailleurs de nombreuses technologies liées à cela, comme le système de téléassistance. Même en vivant seul, la personne retraitée n’est pas en danger. Le dispositif utilisé se présente sous plusieurs formes comme un pendentif ou un bracelet, ce qui permet au concerné de déclencher l’alarme instantanément, sans effort. Il existe même des capteurs qui analysent automatiquement les situations dans la maison.

Faire appel à une aide extérieure en cas de besoin

A un certain moment, à un certain degré de la vieillesse, il faut savoir prendre la décision d’avoir recours à de l’aide extérieure. Sauf pour le cas des maladies graves, les signes de la perte d’autonomie s’installent petit à petit. Il appartient à la personne qui prend soin du senior de les remarquer et d’en parler au médecin pour voir ce qui peut être entrepris. Au moindre changement remarqué dans la vie quotidienne des seniors, le professionnel de santé doit être au courant. Au besoin, la famille doit faire appel à une aide-ménagère ou directement une maison de retraite médicalisée.

La société est composée de toutes les différentes personnes qui s’y trouvent : les hommes, les femmes, les vieux comme les jeunes. Personne ne doit être exclu. Au contraire, chacun a sa place et tient un rôle respectif. Pour le cas des seniors, ils doivent être respecté malgré leur état physique ou leur état de santé mental. Toujours à cause de leur santé, cela ne coûte rien aux plus jeunes de favoriser les aînés dans la vie quotidienne. Leur rendre un petit service, ou tout simplement les saluer est bon pour leur santé. Et puis, ils n’ont plus la même force ni les mêmes motivations que les jeunes donc autant les emprunter une petite part même si c’est seulement pour les voir sourire.