Les avantages des SCPI

Il ne faut pas s’étonner que l’investissement en SCPI reste le placement préféré des Français. Quelques centaines d’euros suffisent pour acheter des parts de SCPI. Chaque associé perçoit un revenu régulier sous forme de dividende et la gestion du patrimoine immobilier est confiée à une société spécialisée dans ce domaine. Les SCPI présentent d’autres avantages intéressants.

Les avantages des SCPI

Ticket d’entrée inférieur à celui de l’immobilier en direct

Bon nombre d’investisseurs rêvent de devenir le propriétaire d’une résidence principale. Pourtant, ce genre de projets exige un investissement important. Raison pour laquelle il serait plus intéressant d’acheter des parts de SCPI. Le ticket d’entrée reste en effet inférieur à celui de l’immobilier en direct.

Le souscripteur pourra ainsi se positionner sur le marché immobilier professionnel de manière plus simplifiée. En général, le prix de souscription de la part d’une SCPI est fixé par sa société de gestion, celui-ci se situe souvent entre 200 et 5 000 € selon la politique d’investissement du gestionnaire. En tout cas, le ticket d’entrée de la Pierre Papier reste abordable.

Percevoir un revenu régulier

Les épargnants sont attirés par l’investissement en SCPI, car elles ont affiché un taux de rendement supérieur à la moyenne durant ces dernières années, 4,64 % en 2016 contre 4,43 % en 2017.

le ticket d’entrée de la Pierre Papier reste abordable

Certes, il a une légère baisse, mais il n’y a pas de quoi s’alarmer. En effet, investir dans une SCPI de rendement permet de percevoir des revenus réguliers (revenu foncier) sous forme de dividendes issus de loyers perçus par la SCPI.

Ce produit d’épargne permettra aux seniors ou aux juniors de préparer leur retraite. D’ailleurs, la rentabilité du secteur de l’immobilier tertiaire est loin d’être décevante en France. De plus, les sociétés civiles de placements immobiliers offrent l’opportunité d’y accéder.

Mutualisation des risques locatifs

Outre la rentabilité des SCPI de rendement, la mutualisation des risques d’investissement est aussi l’un détail important qui séduit les investisseurs français et étranger. En effet, le patrimoine immobilier d’une SCPI se compose de différents types d’actifs (bureaux, commerces, entrepôts, locaux d’activité, murs de magasins, locaux commerciaux, résidences d’habitation, etc.) permettant de répartir les risques locatifs (loyers impayés, travaux ou départ de locataire).

Pour les associés, cette mutualisation des risques laisse la possibilité de diversifier leur patrimoine. Malheureusement, ceux qui ont décidé d’investir dans l’immobilier locatif en direct ne pourront jamais bénéficier de la diversification et de la mutualisation de son patrimoine. D’ailleurs, les détenteurs de parts de SCPI n’auront plus de contraintes de gestion, car cette tâche est confiée à une société de gestion de portefeuille immobilier.

Les points à retenir avant d’investir en SCPI

Il est vrai que l’investissement en SCPI présente des avantages intéressants, mais il y a quand même quelques points de vigilance à considérer avant d’investir. Il faut par exemple se pencher sur la question de la liquidité des parts de SCPI ou encore la baisse de valeur des parts.

société de gestion de portefeuille immobilier

En effet, le risque de perte en capital pourrait changer la donne. Il est parfois difficile pour les associés de revendre leurs parts sur le marché secondaire, car les acquéreurs deviennent de plus en plus rares.

Puisqu’il s’agit d’un investissement à long terme, les porteurs doivent conserver leurs parts pendant aux moins 8 ans. C’est d’ailleurs pourquoi la plupart des investisseurs utilisent ce dispositif d’épargne pour préparer leur retraite. Dans ce cas, il est recommandé d’investir dans une SCPI avant l’âge de la quarantaine.

Quoi qu’il en soit, le souscripteur peut avoir recours à un crédit immobilier pour financer l’achat des parts d’une SCPI, une bonne nouvelle pour les jeunes voulant se positionner sur le marché professionnel de l’immobilier. Les épargnants peuvent emprunter jusqu’à 50 000 € pour investir dans des SCPI à crédit.

Julien Delarche

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite. Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.