Jardin : les bons gestes pour préparer l’hiver

Il faut reconnaître que l’entretien d’un jardin en hiver n’est pas une chose aisée. Et le pire c’est que cela demande beaucoup de temps et d’efforts. Il vaut mieux effectuer toutes les préparations plusieurs mois avant l’arrivée de la saison froide. Le propriétaire pourra ainsi bien planifier les travaux à accomplir. En tout cas, voici les bons gestes pour préparer son jardin à l’hiver.

Nettoyer les massifs avant de réparer la pelouse

Nettoyer les massifs avant de réparer la pelouse - imageIl convient de bien préparer son gazon avant que le temps froid s’installe. D’un point de vue concret, il est plus compliqué d’entretenir son jardin pendant la saison hivernale. Il est donc préférable de le faire dès le début de l’automne. La première chose à faire est de nettoyer les massifs de son espace vert. Afin de rendre la tâche plus aisée, il vaut mieux arroser le gazon la veille.

La prochaine étape consiste à enlever les fleurs abîmées et à couper à ras les touffes des plantes vivaces fanées. Il est important d’arracher les mauvaises herbes du jardin avant l’hiver. Il ne reste plus qu’à décompacter le sol à l’aide d’une binette. Et il sera plus facile de réparer la pelouse après le nettoyage des massifs. Une fois cela fait, il faudra tondre le gazon avant d’y passer le scarificateur, la solution ultime pour se débarrasser des amas de graminées sèches qui se trouvent sur la pelouse.

Préparer son jardin à l’hiver : Planter des vivaces et des bulbes dès l’automne

L’automne est la saison idéale pour planter des vivaces, bulbes et arbustes dans son jardin. Inutile de préciser que certaines plantes ne supportent pas le froid glacial de l’hiver, à l’instar du narcisse Paper White. Elles ont besoin de la douceur de l’automne pour fleurir. En ce qui concerne la plantation des bulbes, il est conseillé d’utiliser du compost organique pour favoriser leur épanouissement. Le drainage du sol est également indispensable pour assurer la survie des bulbes (perce-neige et crocus, par exemple).

L’automne est par ailleurs la période propice pour la plantation des plantes vivaces qui sont extrêmement dépendantes du soleil. Il s’agit plus précisément des jacinthes, lys, jonquilles, narcisses et muguet. Ces plantes peuvent être plantées dans un jardin pour décorer un massif ou une rocaille qui s’y trouve. Il est parfois nécessaire de diviser certaines plantes vivaces telles que le géranium et le sedum. Pour ce faire, il faut utiliser une fourche-bêche pour arracher et couper la touffe en trois. Il ne reste plus qu’à la replanter dans le massif.

Préparer son jardin à l’hiver : Tailler et couper si nécessaire

Tailler et couper si nécessaire - imagePour bien préparer son jardin à l’hiver, il est préférable de couper les vivaces et les fleurs en automne. Les paysagistes utilisent en général une telle technique pour accélérer la floraison des plantes. Bien entendu, il est envisageable de sauter cette étape, car elle n’est pas vraiment obligatoire. En gardant les plantes entières, les vivaces pourront résister au froid glacial de l’hiver. Elles seront protégées par leurs feuilles en cas de vent brutal. Et l’accumulation de neige ne posera aucun souci.

En revanche, les plantes vivaces ayant contracté une maladie pendant l’été doivent être coupées. Autrement, le problème risque de se reproduire au printemps prochain. La meilleure solution consiste à couper les fleurs et les feuilles à 10 cm du sol. Il est par ailleurs conseillé de tailler les rosiers (à floraison remontante) avant l’hiver.

Julien Delarche

Julien Delarche

Journaliste spécialisé sur l'actualité Senior et Investissement / Retraite. Vous avez une idée d'article d'actualité ? Contactez moi, pour en discuter.